Vivre l'instant présent en acceptant le temps qui passe

Vivre l’instant présent : 5 conseils à appliquer dès aujourd’hui !

Nous vivons aujourd’hui dans une société où tout va très vite. Où nous sommes sollicités en permanence. Où nous avons un devoir de résultat dans tous nos domaines de vie. Stress, burn out, dépression, sont des maux à la mode dans notre quotidien et des mots courants dans notre vocabulaire. Et tout cela nous empêche, sans que cela ne nous inquiète, de vivre l’instant présent.

Cueille le jour présent, sans te soucier du lendemain

Horace

Ce mantra qui a traversé les siècles, même les millénaires, et plus connu sous sa forme latine “Carpe diem”, est tiré de vers latins du célèbre poète Horace, grand adepte de l’épicurisme et du stoïcisme. Mais aujourd’hui, respecter ce mantra dans sa vie semble particulièrement difficile à mettre en place au quotidien.

En effet, toutes nos petites inquiétudes, nos petits tracas, nos petites frustrations, nous détachent du moment présent. Les factures à payer, la liste de courses pour remplir le frigo, le rendez-vous chez le médecin… Notre quotidien nous rattrape au galop et nous replonge dans notre spirale descendante.

Dans cet article, nous allons réapprendre à vivre dans l’instant présent. A faire de cette attitude une habitude dynamisante pour inverser la tendance en une spirale ascendante.

Mettez en place dans votre vie ces 5 conseils et constatez vraiment la différence !

Vivre l'instant présent pour élever sa conscience
Vivre l’instant présent, c’est élever sa conscience, c’est vivre ici et maintenant.

1 – Ne regrettez pas le passé, ne fantasmez pas l’avenir

“C’était mieux avant !”

Laurent Gerra… imitant la voix de Francis Cabrel

En développement personnel, notamment en programmation neuro linguistique, nous aimons utiliser des outils qui nous permettent de “voyager dans le temps“. Les techniques de visualisation positive et de préparation mentale pour anticiper un événement. Les ancrages pour faire remonter un état ressource souhaité.

Mais cela ne doit pas nous faire oublier le présent pour autant. Car, quoi que vous fassiez, la seule chose sur laquelle vous pouvez vraiment agir, c’est sur votre présent. Vous ne changerez pas le passé, et si vous voulez avoir un avenir précis, vous devez agir à l’instant présent.

Donc, ne faites pas comme la majorité des gens. Vous savez, ces personnes qui ressassent ce passé qui était mieux qu’aujourd’hui. Ou ce futur qu’ils idéalisent. Vivez dans le moment présent en pleine conscience. Même si vous ne vous sentez pas en phase avec l’époque en question. Même si vous vous sentez déconnecté des modes et des courants. Et même si vous ne vous sentez pas heureux ou épanoui dans votre vie à l’instant T.

Ne soyez pas dans la nostalgie des belles années, ni dans le fantasme d’un futur hypothétique. Soyez présent, ici et maintenant.

2 – Vivez l’instant présent en prenant du recul sur vos tracas du quotidien

Ne rien faire n’est pas réservé aux fainéants

Vous êtes peut-être comme toutes ces personnes qui ne savent pas rester en place. Vous savez, celles qui n’ont pas encore terminé une tâche qu’elles sont déjà en train de réfléchir à la prochaine. Bref, ces personnes qui ont toujours quelque chose à faire ou quelque chose en tête.

D’ailleurs, pour ces personnes, il n’y a rien de pire que quelqu’un qui reste assis dans son canapé ou qui n’est pas capable de se mettre au boulot dès le saut du lit. Ils ont l’impression d’avoir à faire à des fainéants ou à des personnes qui ont du temps à perdre. Et lorsqu’on demande à ces hyperactifs de lever le pied, bien souvent ils nous répondent qu’ils en sont incapables. Qu’ils ont trop de choses en tête. Qu’ils n’arriveront jamais à trouver l’envie de se reposer tant qu’ils n’auront pas tout fait.

Alors bien entendu, l’idée n’est pas de passer ses journées à méditer dans son fauteuil. L’idée est de prendre conscience de cette richesse qu’est le temps. De prendre conscience que, aussi long le temps soit-il, vous aurez toujours des choses à faire ou à penser à faire. Donc, pourquoi ne pas s’octroyer quelques pauses, tout simplement pour regarder le temps passer. Et ainsi apprécier ce moment de calme, de sérénité.

Réservez-vous au moins deux vraies pauses par semaine

“Je choisirai toujours un fainéant pour faire un travail difficile parce qu’ils trouvent toujours une façon simple d’y arriver”

Bill Gates

L’idéal serait de réussir à s’arrêter jusqu’à ressentir de l’ennui. Pourquoi ? Parce que l’ennui est source de créativité.

“Ah bon ?” me direz-vous. Et bien oui, l’ennui offre à votre cerveau du temps qu’il peut utiliser pour trouver des idées, des solutions, des stratégies. Car, que vous soyez à 100 à l’heure ou à l’arrêt, votre cerveau, lui, continue de travailler. Et puis, sachez que s’octroyer des moments d’inactivité contribue à votre bien-être.

Ainsi, réservez-vous du temps, une ou deux fois par semaine, pour vous marcher seul, en pleine nature, vous asseoir sur un banc dans un parc, pour observer le temps qui passe. Consacrez-y 20 à 30 minutes. Et détectez tous ces petits détails de la vie, auxquels vous ne prêtez jamais attention. Le chant des oiseaux, le bruit du vent dans les feuilles des arbres, les nuages qui avancent dans le ciel. Ressentez la chaleur du soleil sur votre visage, la fraicheur de l’air sur votre peau, la sensation d’un frisson dans votre dos… En vous connectant à ce que vous voyez, entendez, ressentez, vous vous connectez consciemment au moment présent.

Profitez de ce moment pour observer ce que ces petits “riens” vous procurent comme sensations, comme émotions. De la joie, du bien-être, de la sérénité…

Vivre l'instant présent en famille
Vivre l’instant présent en famille et éprouver de la gratitude pour ce que la vie nous offre

3 – Satisfaites-vous de ce que vous avez

Identifiez ce qui vous rend fier aujourd’hui

“Il n’y a que deux conduites avec la vie : Ou on la rêve ou on l’accomplit.”

René Char

Ne jamais se satisfaire de ce que l’on a, fait que l’on reste toujours tourné vers le futur. Cela nous déconnecte du présent ou, au contraire, génère au moment présent beaucoup de frustration, de sentiment d’injustice. Au final, nous nous retrouvons à subir le moment présent. On se plaint. On se lamente sur notre sort. Et on se met à rêver notre vie, plutôt que de vivre nos rêves.

En acceptant de vous satisfaire de ce que vous avez à l’instant T, vous apprenez à vivre véritablement le moment présent. Vous apprenez ainsi à vous réjouir de ce que vous avez déjà, à vous rendre compte de votre chance. Cela ne signifie pas que l’on n’a pas le droit d’en vouloir un peu plus. Mais cela vous permet d’être bien plus ancré dans le présent et ainsi vous défaire du sentiment d’insatisfaction.

Faites des listes pour mieux vivre l’instant présent

Qu’il s’agisse de ce que vous possédez, de vos compétences, de ces choses dont vous êtes fier, il est important de se reconnecter à toutes ces choses positives. D’ailleurs, dans un précédent défi en vidéo, je vous avais proposé de faire la liste de vos talents. Car, bien souvent, nous nous projetons dans le futur mais restons focalisés sur ce que nous n’avons pas et qui nous empêche de parvenir à cet avenir. Ce diplôme que l’on n’a pas. Cette expérience qui nous manque pour postuler à cet emploi.

Ainsi, à l’image de cette vidéo, prenez le temps de lister vos talents. Et je vous invite également à décliner cette liste dans d’autres domaines :

  • les personnes qui vous aiment,
  • les personnes que vous aimez,
  • ces petits riens qui vous rendent heureux,
  • les choses que vous avez la chance de posséder,
  • les compétences que vous avez,
  • ce pourquoi les gens vous admirent,

En posant sur le papier toutes ces choses positives qui composent votre vie, vous constaterez à quel point le présent est agréable. Vous sentirez un regain d’énergie, une augmentation de votre niveau de motivation. Soyez conscient de la chance que vous avez d’être en bonne santé, de manger à votre faim, d’avoir un toit. Toutes ces petites choses qui, aujourd’hui, nous semblent si évidentes que nous les oublions la plupart du temps.

Et surtout, rappelez-vous tous les jours de cette chance considérable que vous avez… d’être en vie !

4 – Pratiquez la méditation pour être pleinement dans l’instant présent

De la méditation naît la sagesse

Bouddha

Dans cette partie, je n’ai pas l’intention de vous faire un cours sur la méditation. Mais de vous expliquer pourquoi il est indispensable de pratiquer cette activité pour vivre pleinement l’instant présent.

Pour ma part, je pratique la méditation 15 minutes par jour. Plus généralement le matin lorsque je fais ma petite routine matinale au réveil. En me concentrant sur ma respiration, puis sur mes sensations physiques au moment présent, je parviens à me détacher de mes pensées volatiles.

Cependant, on ne parvient jamais totalement à empêcher une pensée d’arriver. Mais nous pouvons apprendre à en prendre conscience. A l’observer, et à la laisser s’éloigner tout en se reconnectant à nos sensations physiques et à notre respiration.

Je choisis généralement de respirer normalement, le plus naturellement possible. Et, si j’en ressens le besoin pour me détendre, je fais trois grandes respirations profondes. Cela a pour effet de faire disparaître les tensions, aussi bien dans mon corps que dans mon esprit.

Si vous n’avez jamais médité et que vous souhaitez vous y mettre, ne vous attendez pas à réussir dès les premières séances à vous débarrasser de vos pensées, à vous libérer l’esprit. Mais, tout comme une gymnastique, plus vous pratiquerez, et plus vous renforcerez votre esprit.

5 – Octroyez-vous des moments de déconnexion

Redécouvrez la vie sans écran

“On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une”

Confucius

Comment vivre l’instant présent si l’on a toujours l’esprit occupé ? Occupé par des tâches à accomplir. Occupé par des événements passés, par des regrets ou des remords. Pour cela, il est important d’apprendre à déconnecter. Déconnecter de toutes ces pensées qui occupent votre cerveau.

La méditation est un moyen efficace de déconnecter, comme nous venons de le voir. Mais la déconnexion passe également par une prise de distance avec tous ces outils de communication que nous avons en notre possession. Nos smartphones, nos tablettes, nos télévisions sont un véritable fléau. Nous sommes sollicités en permanence, et la plupart du temps par des choses insignifiantes, sans importances. Mais nous en sommes devenus dépendants.

Demandez à une personne de délaisser son smartphone pendant 24 heures, il prendra ce challenge comme une véritable difficulté. Alors qu’il y a à peine 20 ans, c’était notre quotidien.

Et si vous tentiez malgré tout de relever ce challenge ? Et si vous décidiez, une fois par semaine par exemple, de vos déconnecter totalement de vos écrans ? Mettez vos téléphones, vos ordinateurs, vos télévisions, vos radios, en mode OFF. Et observez à quel point vous aurez du temps. Du temps pour vous rendre compte à quel point vos écrans vous manquent. A quel point vous êtes prisonnier de vos notifications, des infos en continu, de vos réseaux sociaux, de vos SMS. Vous constaterez même à quel point il est difficile de trouver autre chose à faire pour combler tout ce temps libre.

Vous découvrirez ce que c’est que de devoir faire preuve de créativité pour occuper son temps. Devoir trouver des activités. Prendre le temps de lire un livre. S’habiller pour aller faire du sport, pour bricoler ou pour jardiner.

Reconnectez-vous au moment présent

En vous déconnectant régulièrement de ces technologies, vous apprendrez à apprécier le monde qui vous entoure. Cela peut être tout simplement la beauté de l’intérieur de votre appartement ou votre maison. Le plaisir de jouer avec vos enfants et de les entendre rire. La joie de passer un véritable moment intime avec votre partenaire de vie et de prendre le temps.

Profitez-en pour sortir de chez vous. Profitez du monde qui vous entoure. Et si votre rêve est de vivre à la campagne mais que vous vivez en ville, ou inversement, apprenez, comme nous l’avons vu dans les points précédents, à voir les détails autour de vous qui rendent le monde magnifique, plutôt que de vous concentrer sur ce que vous n’avez pas. Faites cet effort. Plus vous le ferez, et plus vous habituerez votre cerveau à se focaliser sur ce qu’il aime et non ce qu’il veut fuir.

Et enfin, au terme de cette journée de déconnexion, observez comment vous vous sentez. Observez ce que cela vous a procuré. Vous sentez-vous revigoré ? Vivifié ? Rempli d’énergie ?

Vous l’aurez compris, vivre l’instant présent n’est pas qu’une phrase en l’air. Vivre l’instant présent est indispensable pour votre bien-être, votre moral, votre niveau d’énergie. Chaque seconde qui passe est une seconde en moins. Et tout comme moi, vous savez à quel point elles passent vite. Alors vivez l’instant présent au quotidien. Offrez-vous ces bulles de pleine conscience.

Vivez pleinement l’instant présent pour ne pas vous retrouver dans le futur à regretter le passé.

Et vous ? Que faites-vous pour vivre totalement l’instant présent ? Dites-le moi dans les commentaires. Je me ferai un plaisir de vous lire.

Partagez l'article

14 réflexions sur “Vivre l’instant présent : 5 conseils à appliquer dès aujourd’hui !”

    1. Jung - Coach en ligne

      Oh que oui, ce deuxième point est tellement important… On s’arrête sur des choses qui ne devraient pas nous freiner. Et on oublie de s’arrêter lorsqu’il serait indispensable de le faire…
      Reconnectons nous au moment présent, c’est nécessaire et vital !

  1. Coucou Jung,
    Ce qui m’empêche de vivre l’instant présent, ce sont bien souvent les petits et gros tracas du quotidien. J’essaie de relativiser. Par contre, j’arrive assez facilement à me poser et à observer avec plaisir les oiseaux qui se baladent dans mon jardin ou à écouter mes enfants rire en me disant que la vie est belle. C’est vrai que ces petits moments suffisent à me rebooster ! Merci Jung !

    1. Jung - Coach en ligne

      Génial ! Bravo pour ce temps que tu arrives à prendre pour observer ce qui t’entoure et les petits plaisir de la vie !
      Se détacher des tracas du quotidien est un exercice qui n’est pas simple. Continue de t’entrainer : avoir conscience de cela, c’est le début du progrès 😉

  2. Je suis content de déjà appliquer tous ces conseils, sauf la méditation !
    J’ai un peu peur de ne pas avoir de résultat avec… Il faudrait que je me lance.
    En tout cas merci Jung encore un fois pour tous ces conseils, comme toujours tes articles sont vraiment super, merci 🙂

    Arthur

    1. Jung - Coach en ligne

      Tu n’as pas à avoir peur de la méditation. Le pire qu’il puisse t’arriver, c’est qu’il ne t’arrive rien.
      Challenge toi en essayant 10 minutes par jour pendant 15 jours par exemple. Et au terme de ces 15 jours, regarde si tu constates une différence, dans ton niveau de stress, ton niveau d’énergie, ton niveau de créativité, ta manière de réfléchir, ta manière d’appréhender les événements… Et je t’invite à me faire un feedback 😉

  3. De très bon conseil!
    Avec “ne pas regretter le passé” et “ce contenter de ce que l’on a”, il y a déjà une part du bonheur qui est certaine.
    Il pourrait être regroupé sous “se défaire de l’envie”. Cette envie qui nous pousse à toujours vouloir le bonheur des autres sans reconnaître la somme des efforts qu’ils surmontent tous les jours. Peut être que l’on s’habitue trop à notre confort ou a nos possession pour en profiter pleinement…

    1. Jung - Coach en ligne

      Merci Pierre-Favre pour ce commentaire tout à fait pertinent.
      Oui, il est important de savoir se défaire de l’envie de toujours vouloir plus… Agissons avec honnêteté et authenticité.

  4. Salut Jung 🙂

    Merci pour les bons conseils et les citations inspirantes de cet article !

    J’aime particulièrement celle de Bill Gates (même si j’adore la poésie de René Char) sur le pôle positif de la fainéantise, ou plutôt sur l’idée que ce n’est finalement pas notre dose d’effort qui nous amène à un bon résultat, mais notre capacité à trouver une solution efficace ! J’avais d’ailleurs pensé à écrire un article sur le sujet, du genre : “comment être fainéant peut vous rendre meilleur au piano ?”

    J’ai particulièrement apprécié aussi ton conseil n.1, et d’ancrer dans le présent nos désirs de changements plutôt que de se plonger mentalement dans un scénario idéal. Mais ça j’avoue, c’est pas encore gagné !

    Bref, félicitations pour cet article et à bientôt 🙂

    Cazimir

    1. Jung - Coach en ligne

      Oui, cette citation m’a vraiment parlé, étant moi-même un grand fénéant ! ^^
      Je pense que ton article pourrait être parfait ! D’ailleurs, si tu veux en faire un article invité pour mon blog, je suis preneur ! (opportuniste que je suis 😉 )
      Le conseil numéro 1, j’étais en plein dedans il y a quelques années. Je passais mon temps à regretter le passé et à idéaliser le futur. Tant d’énergie gâchée à ne pas passer à l’action pour construire ce futur tant rêvé.
      Merci à toi en tout cas pour ton commentaire.

    1. Jung - Coach en ligne

      Merci pour le compliment 😉
      Pour les citations dans le corps de l’article, c’était un test, car c’est le premier article de ce genre que je propose. Et je vois que ça plait, donc je vais peut-être continuer ^^
      Bonne continuation à toi également. Et bravo pour ton blog qui est lui aussi passionnant !

  5. Merci pour ces très bons conseils…
    Il est si difficile de sortir des contraintes et mauvaises habitudes que l’on s’est soit même forgées.
    Cela me donne l’envie de reprendre mon ancienne routine matinale qui intégrait des exercices de concentration et prise de recul…

    1. Jung - Coach en ligne

      Merci Bernard pour ce commentaire tout à fait pertinent.
      En effet, il n’est jamais facile de se sortir d’une “mauvaise” habitude. Mais en prendre conscience, c’est déjà un grand pas.
      Et, rien de mieux qu’une bonne routine matinale, pour démarrer chaque journée avec de bonnes intentions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

​BONUS GRATUIT I ​​Téléchargez votre e-book en

%d blogueurs aiment cette page :