Blog

Visualisation : la clé du succès !

Savez-vous quel est le point commun entre Jim Carrey, Oprah Winfrey, Arnold Schwarzenegger ou encore Will Smith ?
Ces quatre célébrités pratiquent la visualisation.

Cet outil extrêmement puissant permet à quiconque l’utilise d’atteindre un degré de certitude particulièrement élevé. Pour beaucoup d’adeptes, la pratique régulière de la visualisation leur a permis d’obtenir des résultats exceptionnels, et de changer de vie.

La visualisation pour atteindre vos objectifs
Si vous pratiquez la méditation, consacrez quelques minutes à vos exercices de visualisation. – Photo by Matthew Henry

La visualisation ne consiste pas seulement à envisager, à émettre des suppositions, ou à croire en des succès hypothétiques. Il n’y a pas de “Ça marchera peut-être, on verra”. Elle consiste à vous mettre dans un état de certitude telle, que vous aurez l’énergie nécessaire pour vous donner à fond vers vos objectifs. Et justement, c’est votre niveau d’énergie et de certitude qui feront la différence.

Car la visualisation a le pouvoir de renforcer vos certitudes, et vos croyances. Lorsque vous imaginez mentalement un succès, les facteurs externes sur lesquels vous n’avez aucun contrôle, n’ont que peu d’importance. Ce qui importe à ce moment précis, c’est la manière dont vous visualisez le résultat souhaité, comme si vous l’aviez obtenu. En pratiquant régulièrement l’art de la visualisation, vous optimiserez votre niveau de performance.

 

La visualisation, c’est quoi ?

La visualisation – ou imagerie mentale – consiste à visualiser mentalement quelque chose. Par exemple, il est facile de visualiser un événement passé. Un souvenir positif ou négatif. L’exercice consiste alors à revivre l’événement, les yeux fermés, en essayant de retrouver le maximum d’éléments possibles. Des lieux. Les personnes présentes. Des sensations et des émotions. Mais également des sons, des formes, des couleurs… Il s’agit donc d’activer les cinq sens pour (re)vivre une expérience.

Les sportifs de haut niveau pratiquent beaucoup la visualisation. Cela leur permet d’utiliser un événement passé, une victoire mémorable, comme un ancrage pour se mettre dans les meilleures conditions avant une compétition par exemple. Mais il peut également s’agir d’un objectif à atteindre. Le sauteur en hauteur va donc s’imaginer mentalement en train de franchir parfaitement la barre qui lui permettra de remporter son concours qui n’a pourtant pas encore eu lieu. Il va s’imaginer dans le stade, face au sautoir, ses adversaires l’observant se préparer. Il va entendre le public l’encourager et sentir l’adrénaline monter. Dans sa tête, il va se voir effectuer la course d’élan parfaite, toutes les sensations qu’il va ressentir. Mais également les sensations qu’il ressentira lorsqu’il aura franchi la barre qui lui fera remporter le concours.

La visualisation peut être interne ou externe. C’est à vous de choisir où vous voulez vous positionner. En vivant l’expérience de l’intérieur (imagerie interne), vous verrez à travers vos propres yeux, entendrez avec vos propres oreilles. Si vous décidez de visualiser l’événement comme si vous vous filmiez de l’extérieur, comme si vous étiez un drone en train de vous survoler, il s’agira d’imagerie externe.

 

La visualisation pour créer des croyances dynamisantes

Et si vous pouviez avoir un outil qui vous permette de programmer votre cerveau au succès ? Imaginez-vous avoir le pouvoir de détruire toutes les croyances qui vous limitent dans votre progression. Mais surtout d’avoir le pouvoir de créer des croyances dynamisantes par une simple “routine” mentale.

Une personne qui n’a pas la lucidité d’observer ses croyances laissera ses dernières lui dicter ce qu’il doit penser. Elles lui imposeront même des décisions à prendre. C’est ainsi que se met en place un système de pensée.

Pratiquer l’imagerie mentale vous permet d’acquérir une certaine lucidité sur vos croyances et les comportements qui en sont issus et vous ouvre l’accès aux manettes qui vous permettront de remanier selon vos besoins votre système de pensée. Il ne tient alors qu’à vous de décider si vous souhaitez vous programmer au succès ou non. La visualisation vous offre en effet toute une palette d’outils qui vous permettent d’agir sur tous les aspects que vous souhaitez améliorer, et ceci même dans les plus infimes détails.

Vous pouvez vous imprégner de toutes les émotions et les sentiments découlant du succès que vous désirez. Cette pratique développera alors votre confiance en vous, votre sentiment de fierté, de satisfaction. Sans vous en rendre compte, imaginer votre succès à venir fera grandir votre bonheur à l’instant présent. Vous ressentirez le succès à venir comme une expérience à part entière.

 

Faites de la visualisation une habitude forte

Entre une personne qui vous dit : “Vous avez en vous le potentiel de réussir tout ce que vous entreprenez”. Et une autre qui vous dit : “Je pense que tu devrais essayer autre chose, tu n’arriveras jamais à atteindre ton objectif”. Le commun des mortels rêvera d’avoir la première personne dans son cercle d’amis, et pourtant aura tendance à croire la deuxième personne. Tout simplement parce que notre esprit se protège du risque d’échouer, mais aussi parce que vous n’avez pas appris à envisager le succès comme quelque chose d’inévitable.

Pourtant, dans ces deux cas, les deux personnes ont raison à partir du moment où vous les croyez. Si vous êtes sûr que vous réussirez tout ce que vous entreprenez, vous réussirez tout ce que vous entreprendrez. Si vous avez la certitude que vous n’atteindrez jamais votre objectifs, vous ne l’atteindrez jamais. C’est aussi simple que ça.

La visualisation contribue à vous aider à prendre conscience de votre potentiel. Cet exercice vous permet de vous concentrer sur vos capacités et de devenir pleinement conscient de ce que vous êtes capable de réaliser.

Mais, comme pour la souplesse musculaire, la souplesse mentale se travaille. Vous devez vous exercer à la visualisation. Votre cerveau est comme un muscle : vous devez le conditionner à la performance. Si vous désirez très fort quelque chose, alors donnez-vous les moyens de l’obtenir. Soyez ferme sur votre décision d’atteindre votre objectif. Ne renoncez en aucun cas ! C’est pourquoi vous devez vous réserver chaque jour un créneau de quelques minutes pour pratiquer l’imagerie mentale. Cinq à dix minutes par jour peuvent suffire amplement.

 

3 conseils pour maîtriser l’art de la visualisation

Développez votre vision interne

Comme précisé plus haut, faites intervenir vos 5 sens : la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût, le toucher (kinesthésique). La visualisation vous permettra de connecter votre corps et votre esprit. Comment vous sentez-vous alors que vous avez atteint votre objectif ? Votre condition vous satisfait-elle ? Si elle ne vous satisfait pas encore suffisamment, vous pouvez modifier quelques détails pour obtenir un niveau de satisfaction qui vous conviendra. Ajoutez des détails. Fait-il chaud ou froid ? Est-ce le jour ou la nuit ?

Développez votre vision externe

Utilisez la vision “dronique” pour vous observer de l’extérieur. Comme une caméra au cinéma ou comme un effet “Matrix” (pour celles et ceux qui ont vu les films). Voyez-vous accomplir les actions nécessaires à l’atteinte de vos objectifs. Imaginez les personnes présentes, le lieu dans lequel vous vous trouvez. Ces personnes ont-elles l’air heureuses ? Fières de vous ? Observez-vous. Comment vous tenez-vous ? Vous pouvez modifier votre posture jusqu’à obtenir celle d’une personne déterminée, fière, confiante, sure d’elle… selon vos envies et vos besoins. Comment êtes-vous habillé ?

Anticipez les imprévus

Vous avez également le droit d’envisager vos réactions selon les imprévus. Cela vous permettra de vous préparer à ces moments inattendus. Si jamais, dans la foule, une personne n’apprécie pas votre succès, imaginez comment la personne que vous serez réagira, tant en restant en cohérence avec vos valeurs. Boostez votre confiance, votre répartie. Soyez sûr de vous. Dites-vous que, quoiqu’il arrive, vous serez prêt. N’oubliez pas que vous êtes le scénariste de ce que vous visualisez.

En réalisant cet exercice autant de fois que nécessaire, vous créerez des croyances positives et les ancrerez au plus profond de vous-même. Vous créerez un terrain propice au succès.

Si vous-même pratiquez déjà la visualisation, dites-moi dans les commentaires quelles sont vos petites astuces pour optimiser cette pratique ? Racontez-moi comment la visualisation vous a déjà permis d’atteindre vos objectifs.

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 7
    Partages

8 commentaires

  • Nath nutri-momes

    Merci pour cet article !
    Je pratique déjà les “affirmations”, depuis que j’ai lu le livre de Hal Elrod “Miracle Morning” mais je ne m’étais jamais vraiment mise aux visualisations.
    D’avoir lu ton article me motive à essayer 🙂

    • Jung - Coach en ligne

      Les affirmations sont une sorte d’introduction à la visualisation. Elles te permettent de te mettre dans les meilleures conditions mentales pour mieux dessiner le moment que tu souhaites visualiser. N’hésite pas à me faire part de ton retour d’expérience 😉

  • Caroline

    C’est drôle, ce matin je me suis mise à faire de la visualisation, alors que ce n’est pas mon habitude, et ça m’a vraiment motivée à travailler sur mon blog. Et là, je tombe comme par hasard sur ton article qui parle de ce sujet 😀

    Super intéressant à lire ! Je prends note de tes 3 conseils 😉

    • Jung - Coach en ligne

      Comme je le dis souvent, il n’y a pas de hasard dans la vie. Mais il y a des signes qui ne trompent pas 😉
      J’espère que ces conseils te permettront de booster la force de tes séances de visualisation.
      Merci à toi en tout cas pour ton commentaire 😉

  • Anne-Laure Terrisse

    Très chouette article sur un sujet peu courant mais tellement passionnant ! J’essaie de pratiquer la visualisation régulièrement, mais je dois dire que j’ai encore un peu de mal à le faire au quotidien. Peut-être qu’une petite visualisation à ce sujet pourrait m’aider ^^ ! Merci pour ton article !

    • Jung - Coach en ligne

      Ah oui, visualiser comment il faut visualiser. Une sorte de mise en abîme de la visualisation. Ou une sorte d’inception. Il y a un concept à développer je crois 😉
      Merci en tout cas pour ton commentaire.

  • Alice

    Bonjour, y a-t-il une mise en pratique plus détaillée pour faire cette visualisation ? Je ne vois pas bien comment m’y prendre. Et est-ce qu’on devrait commencer par un petit objectif ou un gros rêve lointain ?

    • Jung - Coach en ligne

      Bonjour Alice,
      J’ai prévu de refaire d’autres articles sur la visualisation.
      Ce premier article a pour but d’en présenter les grands principes et d’apporter quelques conseils pour s’initier à la visualisation.
      Mais pour répondre à ta question, la taille et l’éloignement temporel de tes objectifs visualisés n’ont de limite que ta créativité et tes ambitions.
      Cela se travaille au quotidien. J’espère avoir répondu à ta question.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

​BONUS GRATUIT I ​​Téléchargez votre e-book en