surmonter une crise comme le covid 19

7 conseils puissants pour surmonter une crise

Avec l’épisode du Covid-19, nous avons tous appris à vivre en temps de crise. Cependant, tout le monde n’a pas vécu cette période de la même manière. En effet, chacun a sa manière propre de surmonter une crise.

Certains ont considéré cette période comme un moment pour se reposer, ne rien faire et surfer sur les réseaux sociaux. D’autres ont subi cette période d’une manière particulièrement difficile. Et enfin, d’autres ont décidé de considérer cet événement exceptionnel comme une véritable opportunité de croissance.

Découvrez dans cet article mes 7 conseils pour réussir à surmonter une crise, quelle qu’elle soit. Bonne lecture.

Préférez la gratitude plutôt que la plainte permanente

Cela n’est peut-être pas si évident que cela à concevoir. Pourtant, son impact est majeur.

En effet, trop peu de personnes savent à quel point cette décision est fondamentale. Pourquoi ? Parce que décider de se placer dans la plainte ou dans la gratitude est un choix.

Je ne dis pas que c’est facile. Je dis que c’est fondamental. Parce que lorsqu’une situation devient compliquée, lorsque les choses deviennent difficile, lorsque la tendance devient négative, les conséquences de cette décision deviennent de plus en plus visible.

En effet, la personne qui aura choisi de rester dans la plainte générera des pensées négatives. Elle attirera également des personnes négatives qui la conforteront dans son attitude. A l’inverse, la personne qui aura choisi d’être reconnaissante ouvrira devant elle un monde d’opportunités. Pourquoi ? Parce que son état d’esprit sera plus réceptifs pour entrevoir ces opportunités.

Ainsi, elle sera dans une meilleure énergie, aura de meilleures émotions, prendra de meilleures décisions, établira de meilleures stratégies, engagera de meilleures actions et obtiendra de meilleurs résultats. Et par conséquent, les perspectives seront plus positives et infinies.

Privilégiez la qualité de vos relations à celle de vos biens matériels

Lorsque l’on casse un objet utile, on sait ce que l’on perd. Qu’il s’agisse d’un smartphone, d’une voiture, d’un meuble ou d’un objet de décoration. Mais lorsque l’on brise une relation qui nous tient à coeur, la perte est inestimable.

Aujourd’hui, dans nos sociétés modernes, l’on place trop d’importance en nos biens matériels. On a peur de tout perdre. On veut tout posséder. Les dernières technologies, les dernières fringues à la mode, les meilleurs produits. Et cette course à la possession génère ce sentiment de manque, et de peur de manquer.

Face à cette prise de conscience, il est primordial de décider de ne plus tomber dans ce piège. Comment ? En se focalisant davantage sur la qualité de nos relations et tout ce qu’elles peuvent nous apporter, ce qu’aucun bien matériel ne pourra nous apporter. Que ce soit dans notre famille, avec nos amis, nos collègues de travail…

La force de nos relations est une richesse inestimable. La beauté ou le prix d’un bien matériel est quelque chose d’éphémère, offrant du plaisir à court terme uniquement. Mais si votre esprit est focalisé sur les relations, par le jeu des vases communicants, votre attrait pour tout ce qui est matériel diminuera.

Quand vos démons apparaissent, focalisez-vous sur les autres

Nous avons tous des moments où nous sommes envahis par la peur. Où nous sommes submergés par le sentiment d’impuissance. Où nous nos émotions, nos états internes nous tirent vers le bas et nous poussent à nous isoler du monde.

Lorsque vous prenez conscience que vous vous retrouvez dans ce genre de situation, agissez. Mais agissez dans le sens inverse de ce que vous demande votre cerveau. Ainsi, si vous ressentez le besoin de vous isoler, décidez plutôt de sortir de chez vous. D’aller voir du monde. Et, pour donner encore plus de valeur à ce choix, décidez de vous rendre utile auprès d’autres personnes.

En effet, chercher à aider les autres est certainement la meilleure stratégie à adopter. Pourquoi ? Parce que se mettre au service d’autres personnes pour les aider à transformer chez eux quelque chose de négatif en quelque chose de positif, quelque chose d’irréalisable en réalisable, quelque chose de difficile en facile, cela vous donnera la sensation d’avoir contribué à rendre une personne plus heureuse.

De cette manière, d’une part vous vous préoccuperez moins de vos propres démons. Et d’autre part, vous vous sentirez valorisé d’avoir été source de quelque chose de positif pour d’autres personnes. Cela aura un impact non négligeable sur votre estime, sur votre confiance, sur votre moral.

Cherchez l’opportunité qui se cache derrière situation inconfortable

Dans la vie rien n’est vraiment définitif. Vos biens matériels, votre argent, vos relations… Tout ce que vous considérez aujourd’hui comme acquis peut disparaitre du jour au lendemain. Toutes ces choses vous permettent seulement de vous sentir en sécurité. Parce qu’elles font aujourd’hui partie du monde que vous vous êtes construit. Mais le moindre petit changement peut paraître comme quelque chose d’inconfortable.

Et si vous décidiez de vivre ces changements comme de nouvelles opportunités ? Et si vous décidiez de ne plus vous focalisez sur ce que vous perdez, mais sur ce que vous gagnez ? L’occasion de faire jaillir de nouvelles idées, de lancer de nouveaux projets, de créer de nouveaux outils, d’utiliser de nouvelles ressources, de créer de nouvelles relations, d’entrer dans une nouvelle énergie, dans un nouvel état d’esprit.

La nouveauté se situe toujours juste de l’autre côté des limites de votre zone de confort. Mais chaque chose nouvelle réserve son lot d’opportunités. Prenez-en conscience.

Considérez chaque difficulté comme une occasion de progresser

Comme nous l’avons vu dans le point précédent, il ne faut plus penser “problème”, mais “solution”. Ne plus penser “échec”, mais “opportunité”. Ne plus penser “difficulté”, mais “progression”.

Si la crise du Covid-19 est apparue comme une importante difficulté pour beaucoup de monde, celles et ceux qui ont le mieux vécu cette période sont les personnes qui ont considéré cet “événement” comme une occasion d’évoluer, de progresser.

En effet, c’est dans les difficultés que l’on révèle ses forces, son mental, son état d’esprit. Mais ce ne sont pas des notions innées. Ce sont des qualités que chacun d’entre nous peut développer. Pourquoi ? Parce qu’il n’est pas question de prédisposition mais de capacité à choisir, à décider. Ainsi, la réponse à la question “Comment ?” devient évidente : il faut que ce soit votre choix, votre décision.

Car oui, progresser, c’est avant tout un choix. Celui qui veut développer ses muscles sans décider de se lever de son canapé ne progressera pas. Et si vous sentez que votre mental résiste, alors votre décision devra être encore plus forte. Car, pour reprendre l’exemple du muscle : plus la résistance est forte, plus le muscle se devient fort. C’est pareil pour tout, notamment pour la force de votre esprit.

N’attendez pas que votre futur arrive, bâtissez-le dès aujourd’hui

Qu’est-ce que le futur si ce n’est quelque chose de totalement abstrait et subjectif ? Le futur n’est en rien concret. Il naît dans l’imaginaire des gens. Même les experts les plus objectifs, se basant sur des statistiques, des observations, des probabilités, anticipent le futur selon leur propre imagination, leur propre vision du monde.

En revanche, la meilleure manière de vous rapprocher d’un futur qui vous inspire, c’est de décider de le bâtir dès aujourd’hui. Mais cela ne s’improvise pas. Cela demande de l’intention, de l’énergie, de la lucidité, de la résilience, de l’action, de la clarté.

C’est le principe-même du voyage dans l’espace. Si aujourd’hui cela nous semble tout ce qu’il y a de plus normal, cette idée est née dans la tête d’une personne. Sous forme de rêve tout d’abord, par quelque chose de totalement abstrait, absolument pas constructif. Puis ce rêve s’est précisé en vision, avec l’idée de créer un objet qui pourrait envoyer des humains dans l’espace, prenant en compte quelques paramètres objectifs. Puis cette vision s’est précisée en projet, avec des plans, des schémas, des croquis, des calculs, des estimations, des hypothèses. Et enfin cette vision s’est précisée en objectifs SMART respectant les codes : spécifiques, mesurables, atteignables, réalisables, définis dans le temps. Mais tout cela s’est construit dans le présent.

Apprenez à connaître le “vous” du présent, et pas le “vous” du passé

Posez la question “Qui es-tu” à quelqu’un. Il y a de fortes chances pour qu’il vous donne son prénom, son âge, sa profession, ses loisirs… Pourtant, effectuez un seul petit changement dans sa vie et il sera perdu. Fermez l’entreprise qui l’embauche et il ne saura plus qui il est. Supprimez ce club ou cette association qui lui permettent de pratiquer ses loisirs et il ne saura plus qui il est.

Et dans ces cas là, la personne aura tendance à aller chercher d’autres paramètres connus, des expériences vécues, des feedbacks obtenus dans le passé…

Mais au fond, sont-ce véritablement ces paramètres connus qui font qui nous sommes ? Peut-être qu’ils nous rassurent. Peut-être qu’ils nous ont définis à une certaine époque. Mais aujourd’hui, est-ce le cas ? Il y a de fortes chances que non. Parce que vous avez évolué, avancé, progressé.

En revanche, ce qui vous définit vraiment, ce sont tout ce qui naît en vous chaque jour. Votre vision du monde, vos valeurs, vos rêves. Et non votre métier, les feedbacks de votre entourage, vos loisirs ou vos expériences passées. Alors si l’on vous demande qui vous êtes, tournez votre focus sur ce qui brûle au fond de vous, et pas sur ce que vous avez été.

J’espère que vous avez apprécié cet article. Je vous invite à me donner votre avis dans les commentaires. Je me ferai un plaisir de vous lire et d’échanger avec vous.

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

12 réflexions sur “7 conseils puissants pour surmonter une crise”

  1. Merci pour cet article qui reprend l’essentiel et si essentiel! La gratitude peut être simple à concevoir envers les autres mais plus difficile à avoir envers soi.

    1. Jung - Coach en ligne

      En effet, tout ce qui nous touche personnellement est toujours plus difficile. La gratitude, l’empathie envers nos propres émotions, l’acceptation… Mais à force d’entrainement, cela devient plus facile. Il faut juste accepter de respecter une certaine rigueur pendant quelques temps.

  2. Super article, je l’adore ! Merci pour ce partage plus qu’intéressant 😊 C’est un sujet très bien traité et très complet que beaucoup devrait lire

    1. Jung - Coach en ligne

      Merci beaucoup Maeva pour ton commentaire ^^
      Oui et je pense que, en cette période post-covid19, nous nous sentons toutes et tous concernés.

  3. Très bel article Jung ! Tu montres bien que l’état d’esprit dans la vie fait toute la différence… Voir des opportunités là où tout le monde voit le chaos : j’adore 😉

    1. Jung - Coach en ligne

      Ce qu’il y a de bon dans les crises, c’est qu’elles révèlent les “losers” et les “leaders”.

  4. Merci Jung pour cet article. Pour ma part j’utilise la visualisation créative face à la crise. Cela me permet de me projeter dans du positif et de mette les éléments en place pour y arriver.

    1. Jung - Coach en ligne

      Merci Seb pour ton commentaire.
      Evidemment, la visualisation est un outil tellement puissant. Une habitude à ne jamais perdre 😉
      Bravo pour ça !

  5. Merci Jung,
    Derrière chaque crise, chaque peur se trouve aussi des enseignements sur soi-même.
    Car comme tu le dis, chaque obstacle cache des apprentissages : en compétence mais aussi sur soi-même.
    J’avais fait un article : “3 étapes pour surmonter ses peurs” qui reprend aussi ce sujet.
    A bientôt

    1. Jung - Coach en ligne

      Merci Damien pour ton commentaire riche de sens. Tu as tout à fait compris le message de mon article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BONUS GRATUIT I Demandez-le maintenant !

%d blogueurs aiment cette page :