comment le processus des objectifs peut vous guider vers le succès
Blog

Le processus des objectifs en 5 étapes

Dans la vie, vous aspirez tous à quelque chose. Vos aspirations sont généralement en rapport avec vos désirs ou bien vos frustrations. Comment se rapprocher de vos désirs ? Comment fuir vos frustrations ?
A travers cette réflexion, il est important d’aller chercher ce qui compte le plus pour vous, au moment où vous y pensez, et dans le contexte dans lequel vous vous trouvez. C’est là que vous allez pouvoir lancer le processus des objectifs. Ainsi, vous allez déterminer les solutions que vous attendez pour accéder à vos aspirations les plus profondes.

Voici un protocole en cinq étapes pour définir avec précision vos objectifs de réussite. Cinq étapes parmi d’autres, mais qui feront une vraie différence.

comment le processus des objectifs peut vous guider vers le succès
Photo by Matthew Henry

Identifiez le résultat souhaité

Mettez en scène votre succès

Comment saurez-vous que vous aurez atteint votre objectif ? A quoi le mesurerez-vous ? Que ressentirez-vous, qu’entendrez-vous et que verrez-vous ?
Autant de questions qu’il est primordial de vous poser pour solliciter en vous les représentations que vous vous ferez de l’atteinte de votre objectif. Tout commence donc par un travail de visualisation.

En gros, soyez le metteur en scène de votre succès. Soyez créatif, tout en restant réaliste. Mais partez de ce principe principe plutôt plaisant que tout s’est bien passé, tout a fonctionné parfaitement, et que vous avez atteint votre objectif. Ce travail de visualisation va vous permettre de focaliser votre attention sur des détails dans votre manière de mettre en scène le résultat que vous souhaitez. A vous d’être elle plus précis possible.

Restez lucide

Ayez conscience de ce que vous ressentez en visualisant ce résultat. Vous sentez-vous rayonner ? Si oui, c’est que la scène vous satisfait. Sinon, continuez à jouer sur les réglages, les “modalités” et “sous-modalités”. Agissez sur tous les plans sensoriels pour enrichir le plus possible la scène.

Etudiez ce que cet objectif, une fois satisfait,  vous apporte. Êtes-vous comblé ? Heureux ? Fier ? Car un objectif aspire à répondre à des attentes plus importantes que l’objectif lui-même. Ce qui va entraîner d’autres objectifs qui eux-mêmes répondront à d’autres attentes.

 

Déterminez les conséquences de ce résultat

Tous ces détails sont autant d’informations qui vont dessiner plus précisément votre objectif. Si vous vous sentez bien dans le résultat recherché, c’est que vous y retrouvez également vos valeurs personnelles. C’est un élément essentiel.

En effet, il arrive que vous soyez guidé par vos valeurs sur la route vers vos objectifs. Mais il arrive parfois que ce soient vos objectifs qui mettent en évidence les valeurs qui vous sont chères. De même, les deux peuvent également s’enrichir l’un l’autre.

Un objectif atteint, c’est donc une chose. Mais un objectif atteint en cohérence avec ses valeurs personnelles, c’est un levier extraordinaire pour définir avec davantage de précision son objectif. Et cet exercice de visualisation permet d’identifier tout cela.

 

Concentrez-vous sur l’écologie

Qui votre objectif implique-t-il ?

Grâce à la visualisation, vous avez pu créer le résultat souhaité, et même le ressentir. Mais votre objectif, pour qui souhaitez-vous tellement l’atteindre ? Vos enfants ? Vos parents ? Des amis ? Des collègues ? Demandez-vous également en quoi il est important pour eux de vous voir atteindre votre objectif?

En effet, une fois atteint, votre objectif n’impactera peut-être pas que vous. Et il faut que vous en ayez conscience.

Prenez en compte votre environnement

Pour cela, vous devez prendre en compte les personnes qui seront, de près ou de loin, concernées par l’atteinte de votre objectif. Déterminez les personnes qui vous motivent à vous engager avec tant de force (lire l’article “Connaissez-vous la force de l’engagement ?“), et celles qui pourraient se sentir écartées.

Car votre environnement peut également être un levier puissant dans votre processus des objectifs. Mais il peut aussi être un frein si vous ne l’avez pas suffisamment ciblé.

En effet, si vous vous lancez sur un projet strictement professionnel qui vous demandera du temps, des contraintes vont se présenter à vous. Si vous passez plus de temps au travail, vous passerez moins de temps auprès de votre famille. Cette dernière pourra légitimement se poser des questions.

C’est pourquoi cette troisième étape est cruciale. Il est important de prendre compte tout votre environnement. N’oubliez pas qu’il y a dans votre entourage des ressources inestimables pour atteindre vos objectifs.

(nb : en coaching, prendre en compte son environnement, c’est faire de l’écologie)

Soyez prêt à passer à l’action

Anticipez vos comportements

Le processus des objectifs n’est pas une science exacte, mais il peut se prédire. Disons plutôt qu’il vous est possible de vous préparer aux éventualités.

Grâce aux trois étapes précédentes, vous pouvez envisager la direction à prendre et le parcours vers le résultat souhaité avec davantage de clarté. Vous pouvez déterminer les questions à vous poser et à quels moments vous les poser.

C’est à cette étape que vous devez décider de l’attitude à prendre pour vous lancer, des changements à opérer pour gagner en efficacité… Vous pouvez recenser ce qui vous manque aujourd’hui et dont vous aurez besoin pour avancer.

Bref, vous mettez en place les rouages pour vous permettre de réussir.

Le premier pas, le plus important

Une fois cet état des lieux effectué, il est important de mettre de l’énergie dans votre premier pas. En effet, votre énergie de départ vous permettra de capitaliser davantage dans votre réussite.

Comme pour tout, c’est le premier geste qui lance le mouvement. La suite n’est que la continuité. Mais tout est parti d’une première émission d’énergie importante.

Il en va de même pour vos projets et le processus des objectifs.

 

Utilisez vos références internes

L’état émotionnel de référence

Si la visualisation vous a permis d’imaginer des sensations, des émotions, il existe un outil très puissant qui peut vous aider à visualiser un objectif pleinement réalisé… Alors qu’il n’a pas encore été atteint…

En effet, la visualisation vous a permis de mettre en évidence les valeurs personnelles sollicitées par l’atteinte de votre objectif. Mais le processus des objectifs utilise un outil bien plus puissant : l’ancrage. En effet, vous allez utiliser la force de l’ancrage, mais en l’adaptant à cette situation.

L’objectif est de vous projeter dans la scène que vous avez visualisée. Mais vous allez utiliser un état émotionnel de référence, que vous avez déjà connu. Un état de confiance, de concentration, de lucidité ou autre, mais qui pourra servir de référence pour votre objectif.

Jouez avec les modalités

C’est donc dans vos souvenirs que vous irez chercher cet état émotionnel de référence. Un souvenir durant lequel vous avez vécu, sur un plan émotionnel, un moment aussi puissant ou presque.

SI vous ne trouvez pas de souvenirs assez forts, prenez le plus fort d’entre eux. Renforcez-le en jouant sur les modalités et les sous-modalités. Les couleurs, les sons, la lumière, le contraste… Vous n’avez pas de limite.

Projetez cette nouvelle séquence dans l’avenir que vous avez visualisé. Provoquez la fusion entre l’ancrage et la scène visualisée lors des précédentes étapes. Vous verrez que cette scène vous apparaîtra plus clairement. Vous ressentirez avec davantage de précision également. Le mélange émotionnel entre l’objectif visualisé et le ressenti vécu rendra cette scène évidente pour votre cerveau.

Grâce à ce processus des objectifs, vous aurez construit un nouveau circuit neurologique. En faisant comprendre à votre cerveau qu’il a déjà expérimenté cela, la projection future lui deviendra évidente.

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  • 9
    Partages

3 Comments

  • Alice Grownup

    Bonjour Jung j’ai du mal à suivre car je n’ai pas beaucoup de pistes pour la visualisation. Avant de suivre tes autres conseils j’aimerais déjà pouvoir suivre le premier sur la visualisation. Mais, concrètement, comment faire ?

    • Jung - Coach en ligne

      Je vais faire un article prochaine d’initiation à la visualisation. N’hésite pas à me dire quelles sont tes attentes par rapport à cet article 😉

  • Alice Grownup

    Bonjour Jung merci pour ta réponse. Et bien, peut-être un exemple et comment s’entraîner au départ. Je pratique parfois la visualisation comme partir dans son imaginaire. J’ai même fait des séances avec une chamane où elle te guide dans des lieux tu pars dans ton imagination. Pas plus tard qu’hier j’étais chez mon dentiste et il a un petit singe (une peluche adorable au-dessus de notre tête) qui est là pour nous soutenir dans la douleur ou la détente et j’avais mal hier ! Alors je suis partie avec lui, sauter de branche en branche, il me prenait la main et me disait ça va, tranquille, tout va bien. ça a marché ! Mais la visualisation pour atteindre ses objectifs doit être autre chose. Y a-t-il des techniques reconnues, des trucs, des recettes de visualisations éprouvées pour ce but précis ? Du genre comment se faire une visualisation quotidienne pour avancer tous les jours sur un projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

​BONUS GRATUIT I ​​Téléchargez votre e-book en