Donnez des marques d'attention à vos enfants

La puissance des marques d’attention positives

Un simple sourire en entrant dans une boulangerie peut ensoleiller la journée de votre boulangère. Une carte de voeux personnalisée avec le prénom d’un ami peut le toucher au plus profond de lui. Une main amicale et chaleureuse sur l’épaule lorsque l’un de vos proches est triste peut lui réchauffer le coeur. Un compliment agréable sur un détail (un dessin, une bonne note) peut redonner confiance à votre enfant.
Tout cela entre dans la grande famille des marques d’attention. Et elles ont toutes quelque chose en commun.

Elles sont positives. Elles ne vous ont pas demandé plus d’énergie que si vous n’aviez rien fait. Et elles ont élevé la personne que vous aviez en face de vous parce que vous l’avez considérée. C’est la magie de ce que l’on appelle les marques d’attention positives.

Les marques d'attention peuvent aussi être tactiles
Une main amicale sur l’épaule, un sourire, un compliments, sont des marques d’attention puissantes

Les marques d’attention, qu’est-ce que c’est ?

Elles déterminent la qualité d’une relation

En programmation neuro linguistique (PNL), les marques d’attention sont très certainement les leviers ayant le plus d’impact dans le développement d’un individu. On les appelle également “signes de reconnaissance” en analyse transactionnelle.

En effet, elles contribuent largement à la qualité d’une relation. Ce qui prend tout son sens lorsque l’on sait que la qualité d’une relation est l’une des valeurs les plus importantes que peut rechercher un individu pour vivre heureux.

Elles vous font vous sentir vivant

Apprendre à identifier les marques d’attention et à les utiliser aura donc un impact considérable dans la nature de vos relations. Mais également sur tout ce qui découlera de ces relations en matière de développement. C’est pourquoi il est hautement recommandé de les utiliser le plus souvent possible, que ce soit dans le domaine personnel (couple, enfants, amis), que ou le domaine professionnel (collègues, management).

Car il y a les marques d’attention que l’on entend, que l’on prononce. Mais il y a également les marques d’attention que l’on capte non-verbalement. Bref, ces marques englobent tout ce qui s’apparente à de la considération, tout ce qui montre que l’on existe.

Nous le verrons dans cet article, elles peuvent être positive. Pas uniquement parce qu’elles font plaisir à entendre pour celui qui les reçoit. Mais parce qu’elles lui permettent également de se développer. Et à l’inverse, elles peuvent aussi être négatives. Ce qui signifie qu’elles limitent le développement, génèrent du doute, de la peur, de la perte de confiance

Les 4 grandes caractéristiques des marques d’attention

Pour apprendre à bien identifier les marques d’attention, il faut tout d’abord bien les comprendre. La première des choses est de prendre en compte leurs quatre grandes caractéristiques. Les voici.

1 – Les marques d’attention sont indispensables

Il n’est pas besoin de recenser toutes les études qui le prouvent, les marques d’attention sont indispensables. Elles sont indispensables pour notre survie, qu’elle soit biologique ou psychologique. En effet, vivre dans l’abondance matérielle peut apporter du bien-être à court terme. Mais si vous vivez seul sur une île déserte avec tout ces biens, quelque chose finira par vous manquer.

Cela se vérifie chez les enfants qui, s’ils sont coupés de toute relation, finissent par mettre en place des stratégies inconscientes d’autodestruction. Idem chez les personnes âgées. Des études on prouvé que les personnes âgées, si elles sont coupées du monde, décèdent plus rapidement.

C’est ce qui se passe d’ailleurs chez de nombreuses personnes qui accèdent à la retraite. Si elles étaient à un poste où elles étaient souvent et très régulièrement sollicitées, ce changement brutal a un impact. Une fois à la retraite, elles se retrouvent coupées de toute stimulation, de toute cette reconnaissance. Cette absence de stimulation entraîne un vieillissement plus rapide de la personne si celle-ci ne cherche pas à développer de nouvelles relations, de nouveaux contacts.

2 – Energie positive ou négative

Les marques d’attention, selon leur nature, sont source d’énergie positive ou négative.

  • Energie positive : lorsque vous sentez qu’une marque d’attention vous valorise, vous élève. Cela a un impact sur l’estime que vous avez de vous-même, sur votre confiance, votre niveau de créativité.
  • Energie négative : lorsque vous sentez qu’une marque d’attention vous dévalorise, vous enfonce. Cela a un impact négatif sur votre vision du monde et de vous-même. Vous vous mettez en retrait, vous vous fermez.

Souvenez-vous de votre enfance. A l’époque où, lorsque vous reveniez de l’école avec votre bulletin de notes, et que vos parents ne se focalisaient que sur l’unique note en dessous de la moyenne. Replongez dans ce souvenir et observez ce que cela provoquait en vous. Un sentiment de dévalorisation, de découragement… d’injustice certainement. Autant de ressentis qui n’ont absolument pas contribué à vous épanouir dans ces matières scolaires.

Maintenant, si vous avez des enfants, posez-vous cette question. Que se passe-t-il dans la tête de votre enfant si vous passez votre temps à lui dire qu’il est nul en mathématiques ? Votre enfant va forcément associer un sentiment négatif à cette matière. Cela va développer en lui du doute, de l’insécurité à l’approche des prochains devoirs. Et donc, développer et renforcer une certaine perte de confiance liée à cette matière. Vous aurez réussi à conditionner tout son système nerveux à éteindre son potentiel d’apprentissage dans cette discipline.

A l’inverse, si vous valorisez ses efforts, ses progrès, vous réussirez à mettre en évidence son potentiel. Vous le sécuriserez dans son apprentissage et n’affecterez pas son niveau de confiance. Vous lui apprendrez à croire en lui.

3 – Conditionnelles ou inconditionnelles

Une marque d’attention, qu’elle soit négative ou positive, peut être d’ordre conditionnelle ou inconditionnelle.

  • Conditionnelle : il s’agit d’une marque d’attention qui est liée à une condition. C’est ce qui se passe lorsque vous appréciez quelqu’un, non pas pour ce qu’il est, mais pour ce qu’il vous apporte. Vous valorisez alors chez elle la manière dont elle se comporte et qui correspond à vos attentes.
  • Inconditionnelle : ce sont les marques d’attention les plus puissantes. C’est lorsque vous appréciez une personne pour ce qu’elle est. Et non pas pour ce qu’elle fait. Vous l’appréciez par exemple pour sa présence, sa façon de penser, sa créativité, son ouverture… Dans une discussion, c’est savoir écouter une personne même si vous n’êtes pas d’accord. Vous considérez ainsi son point de vue. C’est de la considération inconditionnelle.

A partir de là, vous pouvez mettre en évidence quatre grandes familles de marques de considération (dans l’ordre en allant du plus négatif au plus positif) :

  • négatives inconditionnelles : “vous êtes nul en tout”, “vous êtes inintéressant”…
  • négatives conditionnelles : “vous ne savez pas utiliser ce logiciel”, “votre plat est vraiment dégoûtant”…
  • positives conditionnelles : “vous êtes très bon cuisinier”, “vous avez un don pour vous exprimer en public”…
  • positives inconditionnelles : “vous êtes l’élément le plus précieux de cette équipe”, “j’admire la personne que vous êtes”…

Lorsqu’elles sont positives, les marques d’attention sont très fortes. Mais lorsqu’elles sont négatives, elles ont des conséquences bien plus importantes. Nous y reviendrons dans la suite de cet article.

4 – Elles sont gratuites et inépuisables

Une marque d’attention ne vous coûte rien, ne vous demande rien. Un sourire en disant “bonjour” ne vous demandera pas plus d’énergie que de faire une moue de six pieds de long. Remercier quelqu’un pour un service ou pour ce qu’elle est ne vous fait prendre aucun risque. Alors pourquoi ne pas en distribuer autant que possible ?

Vous vous rendrez compte également que plus vous donnerez de marques d’attention, plus vous serez à l’aise à en donner. Et parce que la vie est bien faite, plus vous en donnerez, plus vous en recevrez également.

Cependant, ne donnez pas de marques d’attention dans l’attente d’en recevoir. Elles doivent être sincères et spontanées. Nous reviendrons également sur ce point plus bas dans l’article.

Donnez vos marques d'attention avec le coeur
Faites en sort de donner vos marques d’attention avec le coeur, spontanément et avec sincérité.

3 éléments importants à prendre en compte dans vos marques d’attention

Dans notre manière d’accueillir les marques d’attention :

  • nous avons tous un type de marques d’attention préféré
    En effet, en fonction de notre personnalité, nous apprécions plutôt une forme de considération qu’une autre. Par exemple, certaines personnes ne supportent pas le contact physique, alors que d’autres vont être très tactiles. A vous d’identifier vos marques d’attention préférées et d’observer comment réagissent les gens à celles que vous donnez.
  • nous avons tous besoin d’attention, quitte à préférer les négatives
    A défaut d’avoir des marques de considération positives, nous préférerons en avoir des négatives que rien du tout. Car même si elles sont négatives, il s’agit malgré tout d’attention. C’est pourquoi, dans un environnement difficile vide de toute marque d’attention positive, à défaut d’être reconnu pour ce qu’il fait de bien, un individu préfèrera être reconnu pour ce qu’il détruit.
  • nous avons tous besoin de 10 fois plus de marques d’attention positives
    Dans un environnement où les choses positives sont abondantes, une seule remarque négative peut vous faire plonger vers le bas. C’est pourquoi un individu a besoin de dix fois plus de marques d’attentions positives pour remonter vers le haut. Ainsi, en management ou avec vos enfants par exemple, vous aurez besoin de leur donner 10 marques positives pour compenser une marque négative.

6 astuces pour donner plus d’impact à vos marques d’attention

Vous l’aurez compris, puisqu’elles sont gratuites et inépuisables, et qu’il faut 10 marques d’attention positives pour compenser une seule critique, alors usez autant que possible de compliments, de gestes rassurants, de sourires…

Et pour exceller dans ce domaine, voici quelques astuces pour donner de la qualité à vos compliments. Pensez à donner des marques d’attentions positives qui soient :

Spécifiques

Plus votre marque d’attention sera spécifique, plus elle sera recevable par votre interlocuteur. En effet, une personne qui n’aurait pas forcément l’habitude de recevoir des marques d’attention positives, pourrait être déroutée par un compliment peu spécifique.

Si vous dites à une personne “J’aime beaucoup quand tu t’exprimes”, cette considération peu spécifique pourrait être perçue comme de la moquerie. Comme une marque d’attention négative. En revanche, en étant plus spécifique, si vous dites “Ce que tu as dit à tel moment était vraiment très pertinent”, l’impact sera encore plus fort. Votre compliment gagnera en crédibilité.

Personnalisées

Voyez-vous une différence entre un “bonjour” prononcé en citant votre prénom avec un sourire et un regard sincères, et un “bonjour” prononcé à la va-vite sans même un regard ? L’exemple est parlant.

Idem en début d’année. On appréciera davantage un message personnalisé, une carte avec notre nom, qu’un message copié-collé sans personnalisation. Ainsi, plus vous personnaliserez votre marque d’attention, plus votre interlocuteur se sentira considéré.

Ainsi, essayez autant que possible de retenir les prénoms de vos interlocuteurs. Car, comme le souligne Dale Carnegie dans son best-seller “Comment se faire des amis” :

“Le prénom d’une personne est, pour cette personne, le son le plus délicieux et le plus important qui soit.”

Dale Carnegie – Comment se faire des amis

Contextualisées

Ce qui est vrai dans un contexte peut ne plus l’être dans un autre. Il faut donc adapter vos marques d’attention au contexte dans lequel vous vous trouvez, et à la personne en face de vous.

Ainsi, si votre interlocuteur est timide, introverti, vos compliments auront plus d’impact si vous les lui adressez en privé. Mais si vous les lui adressez devant un public de 500 personnes, vous risqueriez de le mettre mal à l’aise.

A vous, donc, de choisir le meilleur moment d’une part. D’autre part, faites en sorte que votre marque de considération soit appropriée. Cela montrera à votre interlocuteur que vous le connaissez. Cette notion donnera davantage d’impact à votre marque d’attention.

Vous choisirez plutôt le moment opportun où vous pourrez faire passer votre message. Un compliment approprié montre que vous connaissez la personne et que vous  ciblez juste.

Sincères

Croyez en ce que vous dites. Plus vos marques d’attention seront sincères, plus elles seront puissantes. Si vous n’avez pas l’habitude de donner des marques d’attention positives, cet exercice pourra vous sembler difficile au début. Mais plus vous vous habituerez à percevoir le positif chez les autres, plus cela deviendra facile.

En effet, prononcés avec sincérité, vos compliments seront accompagnés de bienveillance et d’une énergie positive que votre interlocuteur percera.

Pourquoi cela ? Tout simplement parce que la sincérité est la conséquence d’un ressenti dans lequel nous sommes à l’égard d’une attention que l’on souhaite manifester à autrui. Ce ressenti découle lui-même de ce que nous observons d’une situation. Mais également de percevoir le monde.

C’est pourquoi, si vous êtes plutôt de nature à voir le négatif chez les autres, cela sera difficile au début. Efforcez-vous d’être attentif au positif à voir les gens pour mieux les valoriser. Plus vous apprendrez à voir du positif, de la valeur, de la beauté autour de vous, plus cela deviendra réel.

Immédiates

Partez du principe que plus une marque d’attention est donnée rapidement, plus elle aura d’impact. En effet, elle sera davantage associée au comportement ou à la situation que vous souhaitez souligner. Cela va renforcer son efficacité et donnera davantage de valeur à la situation positive mise en évidence.

Ainsi, comprenez que plus la stimulation, qu’elle soit positive ou négative, est associée au geste, plus elle sera puissante. Donc, si vous avez tendance à vous concentrer sur ce qui ne va pas en réagissant au quart de tour, votre interlocuteur aura plutôt tendance à développer ce comportement que vous montrez du doigt. Et à l’inverse, valorisez immédiatement un comportement positif et vous constaterez que la personne va le développer.

Qualitatives

Certes, il faut dix fois plus de marques de considération positive que de négative. Pour autant, il est important de privilégier la qualité à la quantité.

Pour développer cette capacité, apprenez à observer ce qui est “valorisable”. Par exemple, être centré sur ce qui ne va pas est quelque chose de culturel. En France, notamment, cette perception négative est bien plus développée que dans les pays anglo-saxons.

Mais c’est également quelque chose de naturel. Tout simplement parce que dès le plus jeune âge, nous avons appris à exprimer nos frustrations, notre inconfort. Lorsque nous avions faim, lorsque nous avions sommeil, lorsque nous voulions jouer…

Vous devez donc mettre en place un système de valorisation pour que cela devienne une habitude. Cet exercice vous apprendra à atteindre un niveau supérieur de conscience, de lucidité, sur ce qui est positif. Une fois que vous aurez appris à les souligner, apprenez à les formuler, à l’oral ou à l’écrit. Vous constaterez que plus vous pratiquerez, plus cela deviendra facile pour vous.

Faites dès à présent l’expérience. Relevez chez une personne deux ou trois choses que vous appréciez et qui mérite d’être valorisé. Cela peut être sur un comportement à un moment précis, une manière de s’habiller, une aptitude (niveau conditionnel), ou bien tout simplement sur sa manière d’être (niveau inconditionnel). Faites l’expérience de le leur dire ou de le leur écrire.

Et enfin, dites-moi dans les commentaires ce que vous avez ressenti et ce que vous avez pu observer chez votre interlocuteur.

(Si vous voulez aller plus loin et découvrir d’autres conseils et astuces, rendez-vous sur ma chaîne YouTube en cliquant ici.)

Partagez l'article

12 réflexions sur “La puissance des marques d’attention positives”

  1. Quel bel article, merci Jung ! Les marques d’attention positives sont tellement importantes, j’en ai moi même manqué durant mon enfance et ai eu du mal à prendre confiance en moi par la suite à cause de cela. Je mesure maintenant toute l’importance d’être dans le positif et d’encourager. J’ai l’impression que l’on a souvent la tendance à souligner ce qui ne va pas dans nos enseignements en France malheureusement… Alors que cela amène beaucoup plus de progrès et de succès que de valoriser ses élèves. J’utilise moi même beaucoup la valorisation positive avec mes élèves dans mon enseignement du chant et je constate qu’ils progressent beaucoup mieux en axant les choses sur le positif !

    1. Jung - Coach en ligne

      Bonjour Clothilde,
      Tout d’abord merci infiniment pour ton commentaire. En effet, notre société, surtout en France, met plus facilement l’accent sur ce qui ne marche pas. Contrairement aux américains qui sont de nature plus positive. Bravo pour ce que tu fais auprès de tes élèves. Leurs progrès sont le fruit de ces marques d’attention positives que tu leur apportes.

  2. Bonjour Jung!
    Waouw Merci pour ce petit rappel. Mais oui, c’est tellement important.
    C’est plus facile à mettre en application avec les enfants (je trouve) mais c’est vrai qu’on peut oublier de faire ces petites marques d’attention entre adultes, dans la routine d’un couple, avec les collègues qu’on voit tous les jours!
    Le paragraphe sur le fait que ces marques d’attention sont indispensables m’a particulièrement touchée… Je file voir ma grand mère ce soir 😉
    Encore merci à toi!

    1. Jung - Coach en ligne

      Comme tu le dis, les adultes oublient l’importance des marques d’attention. Dans nos sociétés modernes, nous sommes toujours en position de défense, même avec nos proches. Toujours prêts à bondir sur la moindre remarque, le moindre geste déplacé, la moindre petite erreur… Il est pourtant tellement important de mettre en valeur ce qui fait la beauté des êtres, la beauté de ce monde.
      J’espère que tu as pu voir ta grand-mère et lui offrir toute l’attention positive qu’elle mérite.

    1. Jung - Coach en ligne

      Merci Emmanuel pour ton commentaire.
      Oui, les marques d’attention lorsqu’elles sont positives, nous apportent tellement d’énergie.
      A contrario, lorsqu’elles sont négatives, elles nous vident de notre énergie… Donc donnons du positif !

  3. Hello Jung, merci pour cet article qui sent bon la bienveillance et l’amouuur des autres.
    J’adore ces petites choses qui font vraiment la différence. Celles qui valorisent son interlocuteur.
    J’applique particulièrement l’astuce du “bonjour prénom”.
    Quel plaisir pour la personne en face de se rendre compte qu’il compte justement, au point que quelqu’un ait retenu son nom ou prénom.
    Un test qui donne le sourire, c’est lorsque l’on est en caisse au supermarché . La personne en caisse a souvent un badge avec son prénom. Si je ne la connais pas je me contente d’un “bonjour + sourire” en revanche, après avoir payé un “merci et bonne journée prénom” fera toute la différence. Pas pour moi, mais pour elle. Pour la considération que la personne aura ressentie. Cadeau 😉
    A bientôt

    1. Jung - Coach en ligne

      Merci Maité pour ton commentaire qui donne le sourire ! Vraiment !
      Et j’adore cette idée de considérer les caissiers ou caissières des supermarchés. Quelle magnifique marque d’attention !

  4. Bonjour Jung,
    Je trouve qu’il y a une contradiction entre le fait de dire que les marques d’attention positive inconditionnelle sont les plus puissantes (ex : vous êtes l’élément le plus précieux de cette équipe”, “j’admire la personne que vous êtes) et le fait de dire que les marques d’attention spécifiques, personnalisées et contextualisées ont plus d’impact. Qu’en penses-tu ?
    Les secondes me paraissent en effet bien plus puissantes. Pour moi, les premières s’apparentent à de la flatterie.

    1. Jung - Coach en ligne

      Oui, je comprends tout à fait ce que tu veux dire, mais cela s’applique lorsque tu mets ces deux critères sur le même niveau.
      Rien n’empêche de contextualiser une marque d’attention positive inconditionnelle. Par exemple : “J’ai tenu à vous proposer ce dossier parce que vous êtes l’élément le plus précieux de cette équipe”. Ou bien “Malgré l’erreur que vous venez de commettre, j’admire la personne que vous êtes et je sais que vous saurez vous reprendre”.
      C’est une gymnastique à pratiquer et à maîtriser. Mais ses bienfaits sont illimités.

  5. Ahmed Le Casablancais
    Bonjour Jung! Merci infiniment, du fonds du cœur pour ces merveilleuses idées qui ont le mérite d’être parfaitement réalistes. En effet, j’ai adopté une attitude critique envers tes idées à la lumière de mes 70 ans d’expérience dans la vie en général dont 42 années dans l’enseignement et le coaching, et c’est avec énormément de joie que j’ai conclu qu’elles sont absolument convaincantes et inspirantes. Bonne continuation!

    1. Jung - Coach en ligne

      Merci mon cher Ahmed pour ces mots qui me touchent profondément.
      C’est toute la mission que je me suis donné dans la vie : si j’arrive à inspirer une seule personne dans ce monde, alors je suis comblé.
      Gratitude infinie mon ami.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

​BONUS GRATUIT I ​​Téléchargez votre e-book en

%d blogueurs aiment cette page :