Blog

La méthode pour se fixer des objectifs atteignables

Se fixer des objectifs atteignables
Trois astuces pour vous fixer des objectifs atteignables

Dans la vie, il y a les rêves, et il y a les objectifs atteignables. On a tous des rêves ou des attentes. Certains veulent devenir millionnaires, d’autres veulent visiter les plus beaux pays du monde ou préféreront simplement s’installer dans un chalet à la montagne en plein cœur d’un paysage paradisiaque. Si ces rêves peuvent souvent nous paraitre inatteignables, c’est parce que nous ne savons pas comment procéder pour parvenir à nos fins. Le résultat final semble souvent nous demander un travail ou un investissement colossal. Pourtant, souvenez-vous de ces mots de Lao Tseu :

Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas

Maintenant, imaginez que chaque pas est un petit objectif. Et que plusieurs petits objectifs formeront un objectif plus grand. Et que ces objectifs plus grands formeront à leur tour un objectif encore plus grand. Qu’ils soient courageux ou spécifiques, chacun de vos objectifs, petits ou grands, vous procurera une sensation de travail accompli une fois atteint.

Trois étapes pour y parvenir

1. Visualisez votre objectif de vie

Vous êtes-vous déjà demandé quels sont vos objectifs de vie ? Avez-vous déjà pris le temps de vous poser, 5 minutes, 30 minutes, 2 heures, pour savoir ce que vous vouliez vraiment faire de votre vie ? Et qu’êtes-vous prêt à accomplir, aujourd’hui, dans un an, dans 5 ans, pour y parvenir ? La question n’est pas de savoir si vous voulez être heureux, ni être riche, ou en bonne santé. La question est de savoir ce que vous devez faire, ou devenir, pour être heureux ; savoir à partir de quelle somme d’argent vous conviendrez que vous êtes riche ; déterminer ce que vous allez faire et changer dans votre vie pour être et rester en bonne santé ?

Prenez du temps pour y réfléchir. On ne plaisante pas avec ses objectifs de vie. Je vous rappelle que vous n’avez qu’une seule vie et qu’il ne tient qu’à vous de la remplir de succès.

Mais lorsque je vous dis de prendre le temps, prenez vraiment le temps. Fermez les yeux et visualisez-vous une fois l’objectif atteint. Comment vous sentez-vous ? Comment êtes-vous habillés ? Quel temps fait-il ? Où vous trouvez-vous ? Qui est avec-vous ? Avez-vous chaud ou froid ? Êtes-vous fier d’avoir atteint votre objectif ?
Surtout, visualisez et ressentez le plus de choses possibles. Essayez véritablement de vous projeter dans la peau de ce “vous” qui a réussi. Plongez dans vos émotions, vos sensations, les images, les sons, les parfums, les goûts… Car savoir ce que vous ressentirez et ce que vous aurez gagné en atteignant votre objectif, cela vous mettra sur la piste du succès.

2. Écrivez votre objectif et découpez-le en étapes

Notez votre objectif de vie et décomposez-le en objectifs plus petits et plus faciles à atteindre. Par exemple :
– Être heureux : je vais consacrer 20 minutes par jour à la méditation, et je dirai chaque jour à mes enfants que je les aime
– Devenir riche : chaque mois je vais épargner 10 % de mes revenus, et lorsque j’atteindrai une certaine somme, je l’investirai dans l’immobilier
– Être en bonne santé : je pratiquerai la course à pied trois fois par semaine et dans 6 mois je courrai mon premier semi-marathon

A partir du moment où vous pouvez découper votre objectif final en un plan bien défini dont chaque partie sera un petit objectif à court terme, alors vous aurez à portée de main tous les outils pour y parvenir.
C’est pourquoi il est également primordial d’écrire vos objectifs, notamment vos objectifs concrets à court terme. C’est sur eux que vous pourrez travailler dès maintenant. Et fixez-vous une date butoir. Attention ! vos objectifs à court terme ne doivent pas dépasser un an. Grâce à cette étape, il vous sera plus difficile de les ignorer. Vous vous sentirez responsable de leur accomplissement. Vous pourriez même ressentir une petite pointe de culpabilité si vous veniez à procrastiner sur l’un de ces objectifs à court terme.

3. Soyez flexible : n’ayez pas peur d’ajuster vos objectifs

Mais pour réaliser ces petits objectifs à court terme, il faut que vous connaissiez les raisons pour lesquelles il est important de vous y mettre. Vous devez déterminer s’il est approprié, si le moment est propice pour vous lancer, et mesurer vos besoins avant de passer à l’objectif suivant.
Par exemple, si vous souhaitez courir un semi-marathon, vous atteindrez difficilement votre objectif si vous ne courrez que 10 minutes toutes les deux semaines, ou si vous commencez votre entraînement moins d’un mois avant votre course.

En fonction des réponses que vous aurez obtenues suite à ces questions ainsi que, une fois que vous vous serez lancé, votre progression, à vous d’ajuster vos objectifs. Il est toujours mieux de repousser une date butoir que d’abandonner parce que l’objectif semble trop difficile. La flexibilité sera le secret de votre réussite, à la seule condition que vous ne perdiez jamais de vue votre objectif final.

Ces trois principes sont le B.A.Ba qu’il faut respecter pour apprendre à se fixer des objectifs atteignables. Il existe une multitude d’autres astuces.
Et vous, quels sont vos petites astuces pour vous fixer des objectifs atteignables ?
Dites-le moi dans les commentaires.

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  • 21
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

​BONUS GRATUIT I ​​Téléchargez votre e-book en