Blog

Croyances : vos ressources et vos limites

“Vos croyances ont le pouvoir de vous construire, ou de vous détruireAnthony Robbins

Chacun d’entre vous est doté d’un système de croyances. Il est inscrit en chacun de vous, dans votre ADN, dans votre structure-même, dans votre capacité à faire des choses, à comprendre vos expériences et votre environnement.

Reprenez le contrôle de vos croyances
Vos croyances limitantes peuvent vous donner une vision très négative du monde qui vous entoure

L’humanité dans son évolution, a avancé à travers les siècles en suivant des systèmes de croyances. La croyance que la terre était plate. La croyance que la terre était au centre de l’univers… Mais l’homme a également la capacité de remettre ses croyances en question. En effet, depuis la nuit des temps, dans le monde entier, toutes les avancées, toutes les progressions, ont permis de faire évoluer les systèmes de croyances des populations, par rapport à l’être humain lui-même, à la nature qui l’entoure, à la spiritualité

 

Vos croyances conditionnent votre vie

Quels que soient les domaines vers lesquels vous souhaitez vous orienter ou que vous souhaitez fuir, vos croyances conditionneront les résultats. Ce sont elles qui vous permettront d’obtenir, ou non, ce que vous voudrez dans votre vie. Ce sont elles qui détermineront ce que vous allez devenir, ce que vous ferez de votre vie.

Car il est un point important à préciser : tout ce que vous êtes aujourd’hui, tout ce que vous possédez, et tout ce que vous allez devenir, dépend directement de votre système de croyances. D’où l’importance pour vous d’être très lucides sur vos croyances. Et c’est ce que nous allons voir dans la suite de cet article.

 

Qu’est-ce qu’une croyance ?

“J’y arriverai pas !”
“Je suis trop vieux pour changer !
“Je suis une femme / un homme, donc je ne peux pas réussir dans ce domaine !
“J’ai pas assez de diplômes pour ce poste !

Toutes ces croyances, c’est ce que vous vous racontez à vous-même. Et c’est ce qui conditionne toute votre vie. Vos croyances sont des pensées, construites sur des expériences que vous avez vécues, des discours que l’on vous a tenus, votre éducation… et que vous considérez aujourd’hui comme vraies.

Il est un chiffre important à connaître : 80 % des croyances qui sont les vôtres vous ont été transmises. En effet, ces 80 % de croyances ne vous appartiennent pas. Elles font partie de ce que vous considérez comme vrai, de la manière dont vous percevez la réalité. Votre manière dont vous percevez votre réalité est le résultat de ce qui vous a été transmis, par vos parents, vos amis, votre culture, la société dans laquelle vous vivez, les médias… Une croyance est donc une pensée, une représentation mentale de ce que vous considérez comme étant la réalité.

 

“Faire tomber l’illusion”

Etant enfant, vous avez tous cru ce que les grandes personnes vous racontaient. Ainsi, vous avez tous cru au Père Noël. Faites un retour en arrière dans votre passé, et souvenez-vous de ces moments où votre entourage vous faisait croire qu’il existait. Souvenez-vous du mal que se donnaient vos parents pour réussir à vous manipuler en vous faisant croire que, si vous n’étiez pas sages, le Père Noël ne viendrait pas. Et, à l’heure où le doute commençait à arriver dans votre esprit, souvenez-vous à quel point vos parents tenaient mordicus à vous faire croire au Père Noël ?

Cependant, une question pourrait tout à fait sembler légitime : doit-on mentir aux enfants ? Concernant Noël, doit-on leur dire la vérité ?

La très grande majorité des parents décident de cacher à leurs enfants la vérité en leur faisant croire à Noël. Et à juste titre. En effet, cela présente la vertu Ô combien importante de leur donner une référence qui leur prouvera un jour qu’ils ont pu croire fondamentalement à quelque chose, avant de devoir reconsidérer complètement la manière dont ils percevaient la réalité.

En effet, changer de croyance ne veut pas dire que l’on passe de l’erreur à la vérité. Cela signifie simplement que l’on passe d’une manière de percevoir le monde à une autre. Notre monde évolue, et la perception que l’on a de ce monde également. C’est ce que l’on appelle faire tomber une illusion.

 

Les différentes formes de croyances

Votre système de croyances n’est pas composé d’une multitude de formes de croyances. En réalité, il en existe 3 :

  • vos limites : les croyances limitantes
  • vos ressources : les croyances dynamisantes
  • les croyances neutres.

Pour ne parler que des deux premières, chaque jour depuis votre plus jeune âge, vous vous êtes retrouvés confrontés à elles. Et elles se présenteront encore sur votre chemin dans le futur.

Prenons un exemple : votre supérieur vous reçoit dans son bureau pour vous informer que pour prétendre à une promotion, vous allez devoir acquérir de nouvelles compétences en suivant une formation sur un logiciel très technique et spécifique au poste auquel vous aspirez. Vous voilà devant deux situations :

1/ Vous vous laissez submerger par vos croyances limitantes

“Je n’ai plus l’âge pour me former sur un nouveau logiciel. Je n’ai jamais rien compris à l’informatique.”
En vous disant cela, vous réussissez à vous convaincre que vous ne comprendrez rien et que vous n’apprendrez rien. Vous savez déjà que ça ne va pas marcher et que la promotion vous passera sous le nez. Et en effet, ça ne marchera pas et la promotion vous passera sous le nez. Vous vous êtes auto-saboté. Vous avez verrouillé votre cerveau à la possibilité de réussir.
Car il existe une grande loi dans l’univers concernant les croyances, qui veut que l’on donnera toujours davantage raison à nos croyances qu’à nous-mêmes.

2/ Vous vous tournez vers vos croyances dynamisantes

“Si je m’y investis en prenant le temps nécessaire, en essayant de créer un environnement me permettant de comprendre tous les tenants et aboutissants de ce logiciel, j’y arriverai.”
Penser ainsi ne vous aura pas demandé plus d’énergie dans le deuxième schéma que dans le premier. Pourtant, ce deuxième schéma est clairement une ressource qui vous permettra d’avancer, de progresser et de rester motivé sur toute la durée. Vous mettrez toutes les chances de votre côté pour réussir.

Et ce qui fonctionne pour cet exemple marchera pour tout le reste.

 

Prenez du recul sur vos croyances

Si vous deviez retenir une image, alors notez bien celle-ci. Une croyance, c’est l’autorisation que vous donnez ou non à votre esprit de réussir quelque chose ou de faire passer une information. Cela est vrai pour les croyances que vous avez sur vous-mêmes, sur votre réussite, sur votre vie… Demandez-vous si ces croyances sont dynamisantes ou limitantes.

En effet, puisque les croyances ne sont rien d’autre que des choses que vous vous racontez à vous-mêmes, comme nous l’avons proposé plus haut, alors il ne tient qu’à vous de vous raconter une autre histoire.

Retenez une chose :

  • Si vous vous dites que vous n’y arriverez pas, vous avez raison, vous n’y arriverez pas.
  • Si vous pensez qu’il n’y a pas d’âge pour apprendre, se développer, progresser, vous avez raison, et vous y arriverez.

Ainsi, si vous prenez le recul nécessaire sur vos propres croyances, vous pourrez les revisiter à loisir. Sachez simplement qu’il n’y a rien d’impossible aujourd’hui qui ne soit pas possible demain. Il ne tient qu’à vous de le rendre possible !

 

Comment naît une croyance limitante ?

Lorsque l’on est enfant, on est ouvert à son environnement. On absorbe toutes les informations. C’est à cette période que l’on développe la majorité des 80 % de croyances provenant de l’extérieur, donc en partie de l’éducation que vous avez reçue, et des discours que vos parents et votre entourage vous ont tenus.

Pourtant, malgré la plus grande bienveillance et l’amour que vos parents ont pu avoir pour vous, beaucoup de croyances limitantes ont été créées par eux. Enfants, vous avez entendu vos parents vous dire : “Tu n’es pas ceci”, “tu n’es pas cela”. Et parfois, vous leur en avez voulu. Maintenant que vous en avez conscience, tentez de ne pas reproduire la même erreur avec vos propres enfants.

Prenons un exemple : un enfant de 11 ans, en classe de 6ème, s’entendant dire “Toi, tu es nul en français” par ses parents, le croira. Si les parents le disent d’une manière anodine, l’enfant va l’intégrer comme quelque chose de puissant. Cette parole ne vient pas de n’importe qui, elle vient de ses parents. Ses modèles. Et l’enfant va grandir avec cette angoisse permanente parce qu’il aura intégré dans son esprit qu’il est nul en français.

Et cela se vérifiera par la suite, donnant raison à ses parents. En effet, l’enfant, même s’il travaille dur, va douter de lui. Au point de faire des erreurs dues au stress. Il aura de mauvaises notes qui renforceront la croyance naissante qu’il est mauvais en français. Et c’est ainsi que va s’installer une croyance limitante.

 

Le pouvoir de reconsidérer une croyance

Pour se débarrasser d’une croyance limitante, il va vous falloir faire preuve de lucidité et d’ouverture. En effet, vous avez forcément un avis sur à peu près tout. Ces avis sont issus de vos croyances. Vous avez le pouvoir de les reconsidérer, de repenser vos croyances (la PNL est un excellent outil pour y parvenir).

Lorsque vous n’arrivez pas à réaliser quelque chose, ou lorsque vous pensez que quelque chose est impossible pour vous, revisitez ces croyances. Tous ces moments où vous vous dites que vous n’allez jamais vous en sortir, que vous ne pardonnerez jamais, que c’est impossible, que vous n’y arriverez pas… dès que vous vous entendez dire cela, cessez ce discours et prenez du recul sur la situation que vous décrivez. Prenez un papier et notez exactement ce que vous pourriez faire.

Que pourriez-vous faire si tout était possible ? Si vous n’aviez peur de rien, que feriez-vous ?

Cette réalité que vous venez de créer, écrivez-la plusieurs fois, ou relisez-la autant de fois que nécessaire. Tous les jours si possible. Car vos croyances s’incarnent dans votre esprit par la répétition. Il en va de même pour les nouvelles croyances. Ainsi, à force de les répéter, vous allez changer la dynamique de votre esprit, votre manière de penser, et votre vision de la réalité.

 

Et vous, quelles sont vos astuces pour transformer vos croyances limitantes en croyances dynamisantes ?
Dites-le moi dans les commentaires.

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  • 30
    Partages

2 Comments

  • Anne-Laure Terrisse

    Merci pour cet article très intéressant qui donne une très bonne idée de ce que sont les croyances, mais aussi de la façon dont on peut dépasser ses croyances limitantes. Avoir les bonnes croyances est indispensable pour atteindre ses objectifs !

    • Jung - Coach en ligne

      Oui, c’est tout à fait ça.
      Les croyances limitantes sont source de démotivation, de dévalorisation. Il faut savoir prendre du recul, savoir les observer et analyser comment elles sont nées dans notre esprit. Quelles expériences ont contribué à les renforcer ? Qui dans mon entourage a participé à la rendre si réelle dans mon esprit ? Répondre à ces quelques questions (parmi tant d’autres) permet de prendre conscience de ce qu’elles sont et du processus qui s’est mis en place dans notre esprit. Ce processus, on peut le reproduire pour créer de bonnes croyances indispensables, comme tu le soulignes, pour atteindre ses objectifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

​BONUS GRATUIT I ​​Téléchargez votre e-book en