Mes résolutions pour 2019
Blog

Bonnes résolutions [épisode 4 sur 4] : Mes résolutions du Nouvel An

Ca y est, c’est le dernier épisode de cette série exceptionnelle de quatre articles consacrés aux bonnes résolutions. Dans chacun de ces articles, je vous ai donné mes meilleurs conseils pour : faire le point sur votre année écoulée, éviter d’échouer dans vos prochaines résolutions, et tenir vos nouvelles résolutions. Dans cet ultime épisode, je vous propose de suivre ma méthode pour définir mes résolutions.

Lire les trois premiers épisodes :

Un regard bienveillant sur mon année passée

Les bonnes résolutions pour le bonheur
Photo by Matthew Henry

Chaque fin d’année, j’aime prendre un temps pour moi. Ce temps, je le consacre pour faire un bilan sur ma vie actuelle. Pourquoi est-il aussi important de me prendre ce petit moment rien que pour moi ? Parce que c’est certainement la meilleure période de l’année pour faire le point. Parce que toute l’année, je suis pris dans mon travail, dans l’organisation de ma vie, dans mes impératifs familiaux…

C’est pourquoi je m’offre ce temps précieux comme un cadeau pour moi-même. J’utilise ce moment pour contempler ce que j’ai accompli jusqu’à maintenant. Je fais cet exercice dans chaque domaine de ma vie. Je note tout ce que j’ai réalisé de positif, mais également des échecs. Et surtout, j’essaie au maximum de le faire avec sincérité, sans me juger. Sans culpabiliser. Sans me rabaisser. J’essaie d’être aussi bienveillant que possible.

Ce que j’ai accompli cette année

Il y a un an, j’avais prononcé trois grandes résolutions :

  • Ecrire un roman en 365 jours
  • Me donner 2 ans pour quitter mon travail et créer une nouvelle activité en tant qu’indépendant
  • Reprendre contact avec une personne de ma famille que j’avais perdue de vue

Aujourd’hui, si globalement cette année écoulée a été très positive, je ne peux pas dire qu’elle a été un succès concernant mes résolutions. Encore moins un échec. Il y a eu de très belles avancées, mais il y a aussi eu des freins. Le point positif est que je n’ai reculé devant aucune de mes résolutions. En revanche, j’aurais certainement pu mettre plus d’énergie et de moyens pour certaines d’entre elles.

Cependant, je me rends compte que j’ai fait d’énormes progrès dans d’autres sphères de ma vie pour lesquelles je n’avais pas pris de résolution.
Et je vais vous parler de tout cela dans…

Mes succès

Première résolution : reprendre contact avec un membre de ma famille

Chacune de mes résolutions, je les ai démarrées au quart de tour. Car j’ai pour avis que si je ne me mets pas en action tout de suite, je ne démarrerai jamais. C’est pourquoi j’ai immédiatement commencé mon année en envoyant un SMS à la personne avec laquelle je souhaitais reprendre contact. Notre passif étant ce qu’il est, je n’ai pas souhaité l’appeler. Cela aurait été trop brutal pour des retrouvailles. J’ai donc préféré utiliser les nouvelles méthodes que nous offrent les technologies modernes.

Durant les mois qui ont suivi, les retours de cette personne ont été brefs, sans saveurs, malgré mes nombreux messages. Mais j’obtenais malgré tout des réponses à mes SMS. Jusqu’à ce mois de novembre où j’ai reçu un message, de sa propre initiative, me demandant des nouvelles, se terminant par le fameux “S’il te plaît, raconte-moi tout”. Aujourd’hui, nos échanges de messages sont plus cordiaux et plus nombreux.

Seconde résolution : écrire un roman en 365 jours

De mémoire, dès le 2 janvier, j’ai repris mon carnet de notes et me suis mis à écrire mes idées de roman. J’ai changé deux fois de sujet durant les 5 mois qui ont suivi.

Ma première idée m’a vite semblé “trop compliquée” et ne me correspondant pas. Je l’ai mise de côté, mais pas abandonnée pour autant. Pour la seconde idée, j’ai rédigé le synopsis, ainsi que le squelette de l’histoire et de nombreux détails. J’ai même commencé la rédaction. J’avais une vingtaine de pages entre mes mains lorsque je me suis rendu compte que je n’avançais pas. L’histoire manquait cruellement de vie, d’émotion, de fun, de suspense…

J’ai donc décidé de me lancer sur un troisième sujet, que j’avais gardé dans un coin de ma tête. J’avais le synopsis, le squelette, les personnages, les grandes étapes… Mais tous ces retournements de situation ont fait que je n’ai réellement commencé la rédaction de mon roman qu’à la fin de ce mois d’août.

Troisième résolution : 2 ans pour me réorienter professionnellement

Cette résolution est la seule qui n’avait pas de date limite cette année. Mais je peux tout de même en jauger la progression. En effet, j’ai défini avec précision mon objectif professionnel : quitter le métier de journaliste pour me lancer dans le coaching en développement personnel.

Un pari fou selon certain ! Une décision inconsciente pour d’autres. Mais une vraie source de motivation pour les personnes qui me soutiennent.

Depuis, j’ai suivi de nombreuses formations. J’en suis toujours d’ailleurs. Je me cultive en permanence. Je me développe personnellement aussi. J’ai acquis des compétences, en PNL, en coaching, en psychologie… Mais également en blogging puisque le blog sur lequel vous lisez cet article est mon “lieu de travail”. Il est mon bureau, ma vitrine, mon cabinet. Et j’espère pouvoir vous proposer mes services dès l’été 2019 ! J’ai d’ailleurs déjà de la demande. Je souhaite cependant parfaire ma formation avant de me lancer véritablement. C’est la raison pour laquelle je me donne encore quelques mois.

Les autres domaines de ma vie

Ce travail de développement personnel que j’ai fait sur moi a eu des répercussions bénéfiques sur l’ensemble de ma vie. Ainsi, décider de mettre ma reconversion professionnelle dans mes résolutions aura été l’une des meilleures décisions que j’ai pu prendre.

Tout d’abord, au niveau de mon foyer, de ma famille, cela m’a permis de m’assagir. Je sais désormais où sont mes priorités, et mes proches sont au sommet de cette liste.

Du côté de ma santé, j’ai décidé de reprendre mon alimentation en main. J’ai arrêté d’acheter de la viande. J’en consomme également beaucoup moins à l’extérieur. J’ai drastiquement diminué ma consommation de laitages, de sucres raffinés, de sucres tout court. J’ai une alimentation plus saine. Je consomme bio et plus équilibré. Et ces bienfaits se vérifient sur mon état de santé ! Je le ressens au quotidien.

Le développement personnel m’a aussi permis de découvrir le Miracle Morning, la méthode révolutionnaire de Hal Elrod. Je pratique cette méthode tous les matins de la semaine (ou autant que possible… il m’arrive de préférer parfois la chaleur de mon lit).

J’ai des finances saines. Cette année, ma femme et moi, malgré un gros coup dur au troisième trimestre, avons pu finaliser notre deuxième investissement immobilier locatif. Après un premier appartement pour personnes âgées en Bretagne, nous sommes désormais propriétaires d’un second appartement en location dans le Languedoc-Roussillon.

Mes échecs

Mais si cette année écoulée présente une tendance clairement positive, il est également évident que tous mes objectifs n’ont pas été atteints. C’est en observant ce qui n’a pas fonctionné que je serai en mesure de faire les ajustements nécessaires. C’est pourquoi j’aime aussi observer ce qui n’a pas fonctionné dans mes résolutions.

Ainsi, je peux aisément dire qu’échanger avec ce membre de ma famille par SMS n’est clairement pas suffisant. J’aurais très certainement pu passer un coup de téléphone. Que m’a-t-il manqué ? Du courage ? Peut-être suis-je encore marqué par le passif qu’il y a entre nous deux ? Car vous savez, même les coaches ne sont pas infaillibles. Nous avons nous aussi nos petites zones d’ombre, les fantômes de nos échecs passés, nos disputes, nos faiblesses… Mais c’est le fait d’en prendre conscience qui fait la différence. Et, puisque j’en ai pris conscience, j’ai décidé d’agir. Et je sais désormais que je peux faire encore plus.

Je peux également dire que mon roman n’a pas avancé comme il aurait dû. Et, lorsque j’ai commencé à rédiger à la fin août, je savais déjà que mon objectif ne serait pas atteint. C’est la raison pour laquelle j’ai levé le pied. Car aujourd’hui, je n’ai rédigé que 75.000 signes. Soit 15% d’un roman moyen de 500.000 signes.

Mes résolutions pour la nouvelle année !

Vous avez vu ? Je suis tellement motivé que j’ai mis un point d’exclamation à ce titre !! Et même deux points d’exclamation à cette phrase 😆. Tout simplement parce que toute la réflexion réalisée dans les paragraphes qui ont précédé m’ont motivé pour mes résolutions à venir. Et c’est la source du succès des grandes résolutions que vous prendrez.

1 – Rédiger 10.000 signes par semaine !

Mes résolutions pour écrire un roman
Parmi mes résolutions : écrire un roman en un an ! Photo by Matthew Henry

C’est peut-être tout bête, mais vu comme ça, mon objectif d’écrire un roman en un an me semble beaucoup moins insurmontable. Imaginez : 10.000 signes, c’est à peu près la taille de l’article que vous êtes en train de lire. Et cet article, je l’ai écrit en 4 heures !

Vu de cette manière, ce challenge me semble bien plus accessible notamment parce que l’écriture, c’est mon métier. En effet, depuis 15 ans, en tant que journaliste, j’écris entre 15.000 et 25.000 signes par semaine. Et 10.000 signes, c’est finalement 2.000 signes par jour que je pourrais par exemple rédiger pendant mon Miracle Morning avant d’aller au travail.

Je vais donc mettre en place cette nouvelle habitude dans mon Miracle Morning. Je vous ferai un retour très certainement d’ici deux mois.

2 – Vous proposer mes premières séances de coaching privé d’ici le mois de juin !

Cela s’inscrit dans la continuité de mes résolutions de l’année passée et dans ma volonté de me réorienter professionnellement. Car pour l’instant, je travaille toujours à temps plein en parallèle pour un magazine dans lequel j’écris en tant que journaliste.

Commencer à gagner ma vie grâce au coaching en développement personnel serait le moment idéal pour quitter mon emploi actuel.

En attendant, je continue de me former. Je développe ma pratique des outils de la PNL (programmation neurolinguistique). Je me forme en suivant les conseils des plus grands coaches. Et je continue à lire et à me développer personnellement.

3 – Arrêter de consommer de la viande

C’est une résolution que je souhaitais prendre depuis de nombreux mois. J’ai même déjà commencé à annoncer cette décision auprès de certaines personnes de mon entourage.

En effet, j’ai déjà arrêté d’acheter de la viande. Bon, Ok, cela m’arrive encore, exceptionnellement d’en acheter notamment lorsque j’organise une petite raclette à la maison 😅.

L’idée ici n’est pas de devenir végétarien, encore mois végétalien. Non, ici l’idée est de réduire ma consommation de viande dans le but de contribuer, avec mes petits moyens en tant qu’individu parmi 7,5 milliards d’humains, à respecter l’environnement et lutter contre la maltraitance envers les animaux, notamment causée par l’industrialisation. Il s’agit donc de raisons éthiques avant tout. Je continuerai cependant à consommer du poisson une fois par semaine ou toutes les deux semaines.

Mon objectif est donc de continuer à ne plus acheter de viande, mais également à ne plus en consommer à l’extérieur. Cependant, si je suis convié chez des amis et qu’ils ont organisé une pierrade ou un barbecue, je me plierai au repas qu’ils me proposeront. Je ne souhaite pas “imposer” mon nouveau régime alimentaire. Ce choix s’apparente donc à du flexitarisme. Notion nouvelle qui me convient parfaitement.

Ne pas attendre pour passer à l’action

Mes résolutions, je vais les mettre en application dès le 2 janvier ! Car pour avancer, pour progresser, pour se développer, il faut agir. L’action est la clé de tout !

Je mets en place une discipline

  • Rédiger 10.000 signes par semaine : Je vais devoir réorganiser mon Miracle Morning. Peut-être même me lever encore plus tôt. Je vais faire des tests. Car, pour apprendre, rien ne vaut les tests. Ils sont faits pour échouer et découvrir les méthodes qui marchent.
  • Proposer du coaching privé dès juin : Je vais reprendre mes formations. Le mois de décembre ayant été plutôt chargé, j’ai quelque peu délaissé mes formations. Je vais donc sérieusement m’y remettre et organiser mes journées pour m’octroyer des plages horaires consacrées à ces séances. Je n’ai que 5 à 6 mois pour atteindre mon objectif. Mais je sais que c’est largement faisable.
  • Dès le 2 janvier, je n’achèterai plus de viande. Ni chez moi, ni à l’extérieur. Je vais devoir changer mes habitudes, notamment pendant les pauses déjeuner au travail. Cuisiner mes propres plats la veille, ou aller l’acheter au supermarché plutôt que d’aller à la “cantine” où tous les plats sont composés de viandes ou de poissons. J’ai déjà commencé à m’inspirer du blog de Florence, Fais briller tes étincelles. Elle y propose des recettes végétariennes simples et surtout délicieuses !

Je n’attends rien des autres

Ignorez les personnes toxiques

Mes résolutions, mais également les vôtres, ont toutes un point commun : elles nous touchent. Elles sont chères à notre coeur au moment où nous les prenons. Et lorsque nous échouons, il y a toujours un tout petit endroit dans notre coeur où nous ressentons de la culpabilité.

Prenons un exemple : “Je voulais me remettre au sport pour perdre du poids. Mais en montant sur la balance ce matin, j’ai vu que j’avais pris 2kgs. La faute aux trois gros repas que j’ai fait ces derniers jours. Et puis je n’ai pas envie d’aller courir car il pleut. Alors je vais rester dans mon canapé pour regarder mes séries en mangeant des gâteaux. Et c’est alors que je commence à culpabiliser…”

Et vous savez qui aime nous voir échouer ? Les autres.
Je ne parle pas de nos proches, ceux qui nous aiment vraiment et nous soutiennent dans nos difficultés à tenir nos résolutions. Ceux qui nous mettent un bon coup de pied au c… au derrière ! pour que nous trouvions la motivation pour aller courir. Non, je ne par le pas d’eux. Je parle de ceux qui nous disent : “Je te l’avais bien dit que tu ne tiendrais pas ! Viens, on va se consoler en allant au fast-food !”

Vous êtes au-dessus de ça !

Mes résolutions végétariennes
Diminuer drastiquement ma consommation de viande fait partie de mes résolutions. Photo by Michelle Krozser
  • Pour mon objectif de roman, certains me diront qu’ils trouvent que je mets trop de temps à l’écrire. Ils s’impatientent. Parce qu’ils pensent qu’on écrit un roman comme on écrit une liste de courses. Je ne me mettrai pas la pression. Car je sais que c’est le meilleur moyen pour abandonner. Je vais respecter l’habitude que je vais me créer. Sans plus, ni moins. J’ajusterai cette habitude si, et seulement si, je juge nécessaire de le faire.
  • Concernant mon objectif professionnel, certains m’ont déjà fait part de leurs inquiétudes. Parmi eux, certains n’y croient pas et sont persuadés qu’il est inconscient de quitter un CDI moyennement rémunéré pour me réorienter vers une profession libérale où mon salaire dépendra de la demande et de la qualité de mon travail. Pourtant, les personnes qui me sont le plus proche croient en moi et me soutiennent.
  • Au sujet de ma volonté d’arrêter de consommer de la viande, j’entends déjà certains se moquer. Mais je n’oublie pas ce que dit Idriss Aberkane, neuro-scientifique, conférencier et essayiste de renom : “Toute idée révolutionnaire est d’abord considérée comme ridicule, puis elle est considérée comme dangereuse, avant de devenir évidente.“. Je ne dis pas que ma décision est révolutionnaire. Mais le fait de devoir réduire de manière générale la consommation de viande doit l’être.

Pourquoi mes résolutions ont un vrai sens pour moi ?

Voilà pour la démonstration de ma méthode. Et encore, j’ai essayé d’être succinct. Je ne suis pas entré dans les détails de ma réflexion. Mais je vous en ai donné les clés les plus importantes. De plus, en vous livrant ces trois résolutions, je m’engage également publiquement à les tenir. Vous aurez donc tout à fait le droit de me demander des comptes. 😉

Toujours est-il qu’en choisissant ces trois objectifs à atteindre, je me suis garanti le maximum de chance de les réussir. Non pas parce que j’ai choisi mes résolutions en fonction de leur facilité. Bien au contraire. Je les ai choisi parce qu’ils me tiennent à coeur ! Je les ai choisi parce qu’ils ont un vrai sens pour moi. Ils répondent à des valeurs qui me sont chères.

Tout d’abord, je suis quelqu’un de très engagé en faveur de l’environnement, mon épouse étant mon principal moteur car c’est elle qui connaît toutes les combines pour mieux trier, mieux consommer, mieux vivre, etc. Moi je lui apporte tout le côté bien-être intérieur. Je lui ai enseigné la méditation, la visualisation, la gratitude, les affirmations positives… et une multitude d’autres outils qui font du développement personnel l’une des plus belles disciplines humaines.

Et mes résolutions s’inscrivent pleinement dans ces valeurs que sont le développement personnel, l’épanouissement, le bonheur, le bien-être, le respect de l’environnement.


J’espère sincèrement que vous avez apprécié cette petite série de quatre articles exceptionnels consacrés aux bonnes résolutions. J’espère que mes conseils vous seront précieux pour commencer la nouvelle année sur des bases positives !
N’hésitez pas à me poser vos question dans les commentaires et, si vous le souhaitez, partagez avec nous vos bonnes résolutions pour la nouvelle année !

Partagez l'article
  • 65
    Partages

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

​BONUS GRATUIT I ​​Téléchargez votre e-book en